La vie à l'Australienne!

Entre le boulot, la vie avec Michael et Jenny et la découverte de Melbourne et de la région, on n’a pas vu passé ces 3 mois ! La plus longue escale de notre voyage et sans doute la plus proche de notre vie d’avant, tout en étant à la fois très différente ! On vous raconte notre "installation" à Melbourne!

Et si on s'installait?!...

*** Tout d’abord le logement ! Notre recherche de couchsurfing nous avait menés chez Michael et Jenny, à Rowville, dans l’Est de Melbourne.

En plus d’être particulièrement chaleureux, ces deux Aussies sont des épicuriens qui aiment avoir de la compagnie. Jenny est la « boss » et le cordon bleu du foyer ! Michael travaille à domicile dans son atelier et n’est jamais à cour d’idées pour distraire son entourage ! C’est le MacGyver et le joyeux luron de la maison ! Dans leur univers, le couchsurfing tient une place très importante. Leurs enfants ne vivent plus à la maison c’est pourquoi ils se font une joie de partager leur foyer avec des voyageurs du monde entier.

Après une semaine chez eux, on ne les a plus quittés ! Du couchsurfing, nous sommes passés à la colocation ! On ne souhaitait pas vraiment vivre dans le centre-ville avec notre voiture (problème de parking) et Michael et Jenny étaient ravis d’avoir 2 frenchies experts en crêpes et en petits plats français ! C’était une merveilleuse opportunité pour vivre avec des Australiens et profiter de Melbourne sans se ruiner !

 

*** Pour la recherche d’emploi, là aussi j’ai eu beaucoup de chance !

J’ai d’abord passé un entretien pour un magasin de la chaîne de mobilier et literie Super A Mart (l'équivalent de notre Conforama!) mais étant donné la configuration de notre séjour (limité à 3 mois par le visa de Samu), je ne pouvais pas m’engager sur du long terme. Question court terme, c’est comme toujours la restauration qui l’emporte ! Parenthèse n°1 : pour pouvoir servir de l’alcool dans un établissement en Australie, il faut avoir le RSA, un certificat payant qui s’obtient après une petite formation. Parenthèse n°2 : tout salarié déclaré doit avoir un Taxe File Number (TFN) pour payer ses taxes. En Australie les impôts sont prélevés à la source. Le salaire minimum est d’environ 16$ net de l’heure (environ 10€) mais les salaires, hebdomadaires, sont assez élevés.

Après 2 essais concluants au restaurant Bar Bosh, j’ai été embauchée comme serveuse. Mon poste était non déclaré (payé 16$/heure « cash in hand ») et part-time (une vingtaine d’heures par semaine), avec 20$ de nourriture par service (30 les weekends) et pourboires, quand il y en a ! Ça ne fait pas tellement partie des habitudes australiennes. Il y avait une rotation assez importante de l’équipe, des nouvelles têtes toutes les semaines ! J’ai eu la chance de ne pas avoir à passer le RSA (je servais de l’alcool sans problème). J’ai appris à travailler dans une équipe anglophone, sans état d’âme pour ma compréhension, à venir pour seulement 2h de boulot, à ne pas être payée plus les dimanches et jours fériés et sous les ordres d’une manageuse aigrie ! Maintenant les bons côtés : je me suis bien intégrée, sentie très à l’aise avec l’anglais, les Australiens et leur culture et j’ai pris plaisir à bosser avec eux!

Vivre en Australie : mode d'emploi!

Vivre dans un pays étranger implique aussi des démarches que tout résident doit entreprendre comme ouvrir un compte bancaire, prendre les transports, s'équiper d'un numéro de téléphone... Comme tout le monde, on est passé par là et ça n’a rien de compliqué !

J’ai ouvert gratuitement un compte à la West Pac (qui existe aussi en NZ). La carte de débit est gratuite la première année. Très répandue, elle dispose aussi d’un service de banque en ligne. En ce qui concerne l’opérateur téléphonique, Optus et Telstra sont les 2 principaux. Une carte SIM coûte 2$. J’achetais ensuite des recharges ou "pre-paid plans" de 30$ valables 1 mois (appels et sms illimités, 1,5G de data). Enfin, à Melbourne, la carte de transport Myky est indispensable ! Elle coûte 7$ et fonctionne pour le train, le bus et le tram. Le coût des trajets est calculé à la distance c'est pourquoi il faut scanner la carte à la montée (tag on) et à la déscente (tag off). Un forfait de 7,52$ permet de se déplacer en illimité toute la journée. On peut aussi prendre la Circle line pour faire le tour du centre-ville et découvrir ses attractions principales. Ce tram d’époque est gratuit !

En ce qui concerne l'achat d'une voiture, on vous conseille de lire notre article sur la Great Ocean Road dans lequel on vous explique comment nous avons fait pour trouver notre beau destrié! On développera un peu plus tard, dans le futur article "bilan" de notre séjour en Australie! ;)

 

Notre vie à Melbourne, c’était aussi des moments simples, en famille, des moments de détente et de loisirs, des rencontres et des fêtes.

Michael et Jenny ont toujours été disponibles. Michael est un vrai bout en train! Avec lui, on a fait pas mal de sorties à commencer par du surf à Phillip Island (on vous en parle dans le prochain article!), de la pêche, des promenades au Churchill National Park pour voir les kangourous ou à Dandenong Ranges National Park et ses forêts merveilleuses!

 

 

 

Adeptes des cafés, on a trouvé notre bonheur à Melbourne, la capitale du café en Australie ! Il y en a une myriade dans les allées pavées du CBD. Décontracté, branché, rétro… ils sont tous plus sympas les uns que les autres ! Et pour sortir, il y a plein de lieux insolites comme des roof top bars (bars sur les toits) et des secret bars! On a testé le State of Grace et son passage secret derrière la bibliothèque! :)

 

 

 

 

Et comment c'est Noël dans l’hémisphère Sud ?! Et bien, on a du mal à se dire que c’est Noël ! Les rues et les vitrines sont décorées, les rayons remplis de cartes de vœux et de chocolats mais il fait 35 degrés et tout le monde est en short! Cela ne nous a pas empêché de fêter Noël comme il se doit avec le sapin (décoré par nos soins! Regardez la vidéo!), fruits de mer et bûche au chocolat ! La cuisine s’est transformée en un véritable atelier pour réaliser Orange confites, Pavlova et Anzac Biscuits ! 

Enfin le réveillon du jour de l’an! C’est un réveillon sans alcool (interdit en ville) mais avec des concerts gratuits et un feu d’artifice à 360° tiré sur les toits des buildings du CBD ! Magnifique!

 

 

Un an s'est écoulé depuis notre départ! Après avoir célébré le jour de l'an, 2015 à Bangkok, on conclue cette année en beauté, à Melbourne. Mais le voyage est loin d'être terminé!

 

 

 

 

Australie couchsurfing Melbourne Victoria logement démarches colocation job en Australie restauration Tax File Number compte bancaire West Pac Myky Optus Telstra Bar Bosh Dandenong Ranges National Park Noël en Australie jour de l'an feux d'artifice

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau