Sur la mythique Great Ocean Road !

De retour en Australie, et cette fois-ci à Melbourne ! On a choisi la 2ème plus grande ville et capitale culturelle de l’Australie pour continuer notre aventure en Oz ! Mais pourquoi Melbourne ? Combien de temps on a prévu d’y rester ? Et pour quoi faire ? On vous explique tout ça, mais d’abord, petite rétrospective sur l’arrivée et les premiers challenges !

Welcome to Melbourne !

On est le 17 octobre 2015 et c’est la deuxième fois qu’on met le pied en Australie, la première étant à Darwin 3 mois et demi plus tôt ! Pas de question à l’aéroport ni même de contact avec les agents de l’immigration, le contrôle des passeports se fait électroniquement ! On a quand même déclaré presque 1kg de coquillages ramassés à Kaikoura ! Pas de problème, ça passe !

Alors pourquoi Melbourne ? Et bien parce que tout d’abord, on souhaite à présent découvrir l’autre côté de l’Australie, la partie Est. Ensuite, c’est une ville géniale qui attire toujours plus de monde grâce à sa scène artistique et culturelle, sa situation stratégique à côté de la Great Ocean Road, ses allures de ville Européenne et ses coffee shops ! C’est une étape obligée pour tout voyageur en Australie ! Enfin, ma sœur et son copain voulaient justement découvrir un petit bout d’Australie après leur visa en Nouvelle Zélande et leur choix s’est porté sur Melbourne. C’est donc à Melbourne que nous devons nous retrouver une dizaine de jours plus tard !

 

 

Etape 1 : trouver un logement !

C’est quelque chose dont on ne s’était pas trop préoccupé pendant notre road-trip en Nouvelle Zélande. Toujours en mode « planification à court terme », nous cherchions un logement provisoire pour pouvoir être libres de partir avec Blandine et Benjamin à la découverte du Victoria ! On espérait faire du Couchsurfing, mais nous n’avions pas de réponse positive pour les premières nuits. Nous n’avons pas non plus trouvé de chambre en Airbnb disponible tout de suite. Aussi, après une nuit à l’aéroport, on a fini par prendre un hôtel dans le centre-ville : le Ibis Style, à King Street (92$AU la chambre avec wifi soit 60€) ! Ça nous a permis de visiter le CBD (Center of Business District, l’hyper centre) ! Pour s’y rendre, on a pris le Skybus depuis l’aéroport (18$AU par personne, soit 11,50€).

Nous avons passé les 4 nuits suivantes en Airbnb chez David, un trentenaire, adepte de perma-culture et de voyages, à Maidstone, dans l’Ouest de Melbourne. Pour avoir une chambre pas chère, il faut bien sûr s’éloigner du centre ; nous en étions à environ 40 minutes (20 minutes en train + 20 minutes à pieds) ! Une super expérience ! On avait notre clé, notre chambre, un petit chien malvoyant et des œufs frais tous les matins (poules au fond du jardin)! Il nous a pas mal conseillé sur les transports, les visites et le plus important pour nous à ce moment-là… la recherche d’une voiture !

Etape 2 : trouver une voiture !

Vous l’aurez compris, l’objectif n’était pas de se poser en arrivant à Melbourne mais bien de se préparer à explorer la région et surtout faire l’incontournable Great Ocean Road ! Nous avions donc besoin d’un véhicule pour 4 personnes avec sacs et attirail de camping dans lequel nous pourrions éventuellement dormir (pas tous les 4 hein, juste à 2 !). Etant donné le temps que nous allions passer en Australie, il était clair que l’achat était préférable à la location. Notre budget était de $3000AU soit environ 2000€ et notre délai, 4 jours, avant l’arrivée de ma sœur !

Il y a 2 choses importantes à connaître quand on achète un véhicule en Australie : le RWC (Road Worthy Certificate, l’équivalent de notre contrôle technique) et la Registration (notre ancienne vignette). Dans le Victoria, comme dans le Queensland, le véhicule doit passer un contrôle technique au moment de la vente, à la charge du vendeur ou de l’acheteur! Il vaut mieux éviter d’acheter un véhicule sans RWC, ça peut cacher des surprises ! Après de nombreuses recherches, on a fini par tomber sur une super affaire, à 5 minutes à pieds de notre Airbnb, chez un concessionnaire ! Un break Subaru Outback de 2001 avec RWC, 9 mois de registration et 286 000km au compteur ! Ca en fait des bornes sous le capot! Mais rien d'affolant pour l'Australie, c’est courant! Les distances ne sont pas les mêmes ici! Quelques signatures, un passage à Vicroad pour la faire enregistrer (la première voiture à mon nom !!) et nous étions d’heureux propriétaires !!

En route pour la Great Ocean Road !

Une fois avoir pris possession de notre nouveau carosse et changé d’hébergement pour « emménager » chez Michael et Jenny en Couchsurfing, on a récupéré les 2 kiwis venus tout droit d’Auckland profiter de l’Australie pendant 15 jours ! Mission accomplie ! Nous avions trouvé voiture et logement avant leur arrivée ! Après 3 jours exceptionnels à Melbourne où nous avons appris à mieux connaître cette ville pleine de charmes avec ses quais, ses ruelles taguées, ses jardins botaniques et ses musées (la visite de Melbourne, c’est dans le prochain épisode !), on a mis le cap sur la Great Ocean Road !

 

C’est quoi la GOR ?!

Tout le monde en a entendu parler ! Il s’agit d’une des routes les plus connues d’Australie et peut-être même du monde. La route B100 surnommée la Great Ocean Road, longe la côte Sud-Ouest du Victoria sur environ 250km entre les villes de Torquay et Portland. A seulement 1h du centre de Melbourne, c’est devenu un haut lieu touristique et un symbole de l’Australie ! Elle offre des paysages à couper le souffle faits de falaises abruptes et de formations rocheuses balayées par les vagues, de plages de surf vierges et de forêt tropicale !  C’est le contraste total avec les déserts brûlants, les lignes droites sans fin, le ciel sans nuages et la chaleur écrasante de l’Outback que nous avons traversé dans le Western Australia !

 

Conduire sur la Great Ocean Road est une expérience que beaucoup veulent vivre ! Elle attire aussi les fans de surf qui se retrouvent sur la plage de Torquay par exemple, mondialement connue ! Cette région est aussi un véritable paradis pour les amoureux de la nature. Tout le long de la côte, dans l’ancienne forêt tropicale ou au Cape Otway National Park, on croise des animaux fascinants ! Des koalas, des kangourous, des oiseaux et même des baleines et des dauphins! Avec notre Subaru et la panoplie de camping, prêtée par Michael et Jenny, nos supers hôtes, on est partis pendant 4 jours, on the (Great Ocean) road again ! ;)

Le meilleur de la Great Ocean Road !

Le Memorial Arch marque officiellement le début de la GOR ! On s’attendait à une porte super imposante ! Bon, elle n'est pas si impressionnante que ça ! Après un pique-nique à Torquay, on a découvert 2 sites magnifiques près de Lorne :  Erskine Falls, une chute d’eau dans une forêt tropicale, et Teddy’s lookout, un très beau belvédère sur le littoral. Le deuxième jour, nous avons arpenté la route du Cape Otway Lighthouse, sur laquelle nous avons aperçu une multitude de koalas ! De vrais gros koalas, à demi endormis, perchés au bout des branches tellement fines parfois qu’on se demande comment ils font pour tenir dessus ! Le phare de Cape Otway est le plus vieux d’Australie encore debout, construit en 1848. La vue sur la côte est magnifique !

 

Le troisième jour, on a attaqué la portion la plus intéressante, celle entre Apollo Bay et Bay of Island ! C’est ici, dans le parc national Port Campbell qu’on découvre les spectaculaires piles de calcaire des 12 Apôtres (qui ne sont en réalité que 8 !), taillés au fil des millénaires par l’océan ! On est juste subjugués par le spectacle (et aussi par la bétise humaine avec cette touriste qui a enjambé la barrière et a pris un risque énorme pour aller chercher son chapeau!)! Les escaliers de Gibson Steps permettent de descendre sur la plage et contempler ces merveilles de la nature ! La suite de la journée est un enchainement de décors tout aussi incroyables les uns que les autres ! On s’arrêtera voir The Arch, London Bridge et The Grotto, un superbe trou naturel dans lequel s’engouffrent les vagues et une arche aux tons orangés sur un océan bleu turquoise. Bay of Martyrs, quant à elle, est une baie parsemée de petits îlots rocheux.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On a consacré notre quatrième et dernier jour sur la GOR à la visite de Port Fairy et de son phare, sous le mauvais temps ! La réserve d’oiseaux qui l’entoure est un peu odorante mais le décor est très joli ! Les petits cottages sur le bord de la rivière et les devantures des magasins au style Victorien donnent beaucoup de charme à cette petite bourgade tranquille. Pour couronner cette petite étape fort sympathique, on a dégusté un délicieux Fish and Chips traditionnel (dans sa version à emporter emballé dans du papier, le meilleur !). Puis nous avons roulé jusqu’à Portland, petite ville côtière réputée pour l'observation des baleines pendant leur migration. On a donc décidé d’aller jeter un œil au Phare de Cape Nelson et à ces falaises vertigineuses. Cerise sur le gâteau, après de longues minutes à scruter l’océan, on a fini par apercevoir des jets d’eau et des nageoires à la surface ! On n’en croyait pas nos yeux ! C’était bel et bien des baleines !!

Retour par Grampians National Park !

L’idée était de revenir à Melbourne par l’intérieur des terres en passant par le parc national des Grampians, un autre joyau du Victoria ! A 200km à peine de la Great Ocean Road et environ trois heures de route à l’ouest de Melbourne (une paille en Australie), on ne pouvait pas passer à côté de cette chaîne de montagnes qui offre de superbes randonnées à travers formations rocheuses, bush et cascades ! Après un petit arrêt dans le bourg de Dunkhel pour voir une ancienne boulangerie artisanale, on s’est attaqué au Mont Surgeon, le premier au Sud des Grampians, une marche d’une heure au bout de laquelle on a découvert un magnifique panorama sur le Mont Abrupt et la plaine !

 

Le lendemain, on a rejoint la ville de Halls Gap située au cœur du Parc National, point de ravitaillement et d’informations principal des Grampians. Le centre culturel aborigène Bambruk est très bien fait et offre plein d’info sur la culture et les peuples aborigènes ainsi qu’une exposition. De là, on peut accéder aux principales attractions du parc. Parmi toutes les randonnées du parc, on a opté pour The Pinnacles, une marche d’environ 3h aller-retour, assez raide et difficile en pleine chaleur, surtout quand on n’a pas d’eau ! Le point de vue au sommet est simplement spectaculaire et vaut largement l’effort ! Le départ de la randonnée, à côté du camping, permet aussi d’accéder aux Venus Baths, un joli ruisseau qui forme des piscines naturelles. Le camping gratuit Plantation Campground est parfait pour dormir au cœur des Grampians et se faire un petit dîner au feu de bois !

 

Pour notre troisième et dernier jour dans les Grampians, on s’en est encore mis plein les yeux aux points de vue Boroka Lookout et the Balconnies ! Pas besoin de marcher pour y accéder, ils sont desservis par la route. Les Mackenzie Falls est un autre site immanquable ! La descente dans la gorge est très agréable ! On accède aux chutes par le haut avant d’arriver à leur pied. Enfin, avant de quitter le parc, on s’est arrêté voir les peintures rupestres de Bunjil Shelter. Les Grampians occupent une terre ancestrale avec un patrimoine aborigène significatif. Ce n’était pas le meilleur site mais il est situé dans une partie plus désertique et plus isolée, qui vaut aussi le coup d’œil. Une partie du parc a été ravagée par un incendie en 2005 et certains sites sont encore inaccessibles.

 

 

En plus de décors exceptionnels, ce trip sur la Great Ocean Road et les Grampians nous a permis de découvrir des animaux plus étonnants les uns que les autres! Des walabies, des echidnés, des lézards, des cacatoès, des koalas et bien d'autres, en parcourant seulement ce petit bout du Victoria! C'est un Zoo grandeur nature! Camper au milieu de cette nature sauvage reste une de nos meilleures expériences! Au pied des montagnes, à côté d'une cascade ou au bord de l'océan, les opportunités de camping sont aussi belles qu'isolées! Ecouter des polonais chanter autour du feu, dormir sous le déluge, se réveiller avec un perroquet perché sur sa tente ou déguerpir au milieu de la nuit à cause de grognements étranges et apprendre plus tard que ce sont les koalas qui se déplacent...  tout ça fait partie de l'expérience! 

randonnée parc national road trip camping Great Ocean Road Melbourne Victoria Grampians 12 Apôtres the Grotto The Arch Koalas echidné cacatoès perroquet wallabie Lorne Torquay Apollo Bay Port Campbel Port Fairy Portland baleines Halls Gap The Pinnacles

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau