tuk tuk

Les villages flottants de Kompong Chhnang

On entame la deuxième partie de notre séjour au Cambodge! Après Kampot, les plages de Koh Rong et Phnom Penh, notre prochaine étape est Kompong Chhnang! C'est où Kompong Chhnang? C'est à 3h de Phnom Penh, au sud du lac Tonlésap, dans la partie centrale du pays. Ce chef lieu provincial, qui signifie "port de la poterie", est situé sur les bords de la rivière du même nom que le lac et sur un axe important, entre Battambang et Phnom Penh. Pourquoi Kompong Chhnang? La partie ancienne de la ville près du port est constituée d'anciennes bâtisses de style colonial et de maisons sur pilotis mais on vient surtout pour voir les fameux villages flottants vietnamien et musulman!

On débarque à la Garden Guesthouse après notre trajet en bus depuis Phnom Penh (5$ chacun). Les chambres sont loties au milieu d'un jardin, c'est très mignon! Wifi et salle de bain privée pour 7$ la nuit! Le tuk-tuk qui nous dépose gratuitement à la guesthouse nous propose ses services pour visiter les environs. Mr. Channy parle très bien Anglais et connait bien la région! On accepte pour 13$, d'autant qu'il fait vraiment TRES CHAUD, donc pas envie de pédaler!

Lire la suite

Zoom sur Phnom Penh, capitale du Cambodge!

Notre nuit à Sihanoukville nous a confirmé le sentiment qu’on avait eu lors de notre premier passage : ville côtière qui attire les touristes car plage + fête + prostitution ! On a trouvé une chambre à la Ticky Guesthouse pour 5$ (excellents planteurs !), dans le quartier Victory Hill, près d’une rue avec des bars à filles mais aussi de la gare routière donc très pratique pour partir ! Il faut savoir que les tuk-tuk demandent minimum 4$, donc on a fait des économies ! Prochaine étape : Phnom Penh! On prend le départ à 12h30 dans un bus régulier climatisé pour normalement arriver vers 16h30. C’est sans compter les bouchons de la capitale ! A 18h30, le bus nous dépose enfin, à quelques kilomètres du centre. Comme dans tous les autres pays d’Asie du Sud-Est, les tuk-tuk nous sautent dessus ! Sauf que là, on a l’application magique : Maps.me ! On sait exactement où on est et surtout où on va grâce à la géolocalisation et aux cartes téléchargées ! ;) On peut donc se diriger tranquillement vers le centre, à pieds, pour trouver un hôtel. Merci Maps.me ! 

Lire la suite

La face cachée de Vang Vieng !

Vang Vieng se trouve à seulement 190 km de Luang Prabang mais il y a environ 7h de bus! On vous l'avait dit, il faut résonner en temps au Laos et non pas en distance! Il n'y a pas d'autoroute ni de voie express et les routes sont parfois en très mauvais état! On quitte donc notre guesthouse en tuk-tuk vers 9h15 en sachant que les bus partent généralement quand ils sont pleins, en début et en fin de matinée. Pas de chance, on rate celui de 9h30 à 3 minutes près!! Et histoire de nous énerver un peu plus, le prochain n'est qu'à 14h!!! Voilà qui nous apprendra à ne pas vérifier les horaires à l'avance! On prend donc notre mal en patiente et on se balade pendant 4h (sans les sacs heureusement, laissés à la consigne de la gare)! Avant de monter dans le bus, on avale un sandwich! Ils sont particulièrement bons à Luang Prabang, dans des vraies baguettes de pain!!

 

Lire la suite

Comment on se déplace et où on dort en Thaïlande?

A mi parcours de notre séjour en Thaïlande, faisons un point sur les transports et hébergements qu'on a testés! Ça va en faire rire plus d'un!

Le moyen de transport le plus utilisé en Thaïlande est le bus. On a pris 3 catégories de bus:

- les minibus : ils relient des villes sur des courtes distances (2h30 maxi). On paye à bord généralement. Equipés de 9 places et climatisés, on met les sacs où on peut! Ils sont rapides mais il faut serrer les fesses! Conduite ultra sportive! Ils téléphonent en conduisant, dépassent par la droite ou la gauche, frôlent les autres véhicules, klaxonnent à tout va... bref ils roulent comme des tarés!

- les bus longues distance : type cars de voyage (VIP, 1ère et 2nde classe), les bagages sont en soute. Les bus VIP ont des couchettes pour les trajets de nuit. On n'a pas encore eu ce plaisir! Petite musique d'ambiance Thaï! Niveau conduite, c'est un peu comme les minibus! Mais on est mieux installé! 

- les bus locaux : là c'est le folklore! D'un autre âge (années 60? 70?), intérieur chromé, plancher en bois, ventilateur au plafond! D'ailleurs ça sert pas à grand chose vu qu'ils roulent les portes ouvertes!! C'est plus simple pour la montée et la descente des passagers (et des marchandises)!!! Il faut sauter du ou dans le bus très vite! Ils transportent aussi bien des personnes que des sacs, des poulets, des fleurs... A l'ancienne, une femme reste debout et gère les encaissements, les arrêts et déchargements!

192021gopr3070

 

Lire la suite