Jakarta - Borobudur : bienvenue à Java!

Par chance, on a trouvé des billets pour Jakarta en promo à 2h30 du matin, avec la compagnie Lion Air ! Il faut mettre son réveil ou ne pas se coucher pour profiter des offres en pleine nuit ;) !! C’est notre 1er vol depuis qu’on a posé le pied en Asie !!! On a été prudents pour ne pas le rater et c’est le sac parfaitement refait et bien en avance qu’on s’est rendu à l’aéroport de Kuala Lumpur !!

Il y a 2 choses qu’on n’avait pas prévues en arrivant à Jakarta ! La première est que le visa est toujours payant !! Et oui, la décision de rendre le visa touristique de 30 jours gratuit pour un certain nombre de pays (dont la France) n’est toujours pas entrée en vigueur ! On arrive trop tôt !!! Du coup, 70$ à payer à l’immigration (soit environ 31€ le visa). Mon premier retrait de 1 500 000 IDR (Roupie Indonésienne) a quasiment été englouti par les visas !! La seconde est que le train de nuit qu’on avait prévu de prendre  le lendemain pour Yogyakarta est complet ! On a dû décaler notre départ d’une journée. Les billets sont pris d’assaut et les prix vont du simple au double pour les trains de jour ou de nuit! Mieux vaut s’y prendre à l’avance ! Notre transit à Jakarta s’est donc transformé en réel stop de 2 jours et 2 nuits ! Et pour cette ville, c’est bien assez !...

On savait que Jakarta n’avait rien d’attrayant, c’est pour cela qu’on envisageait de n’y rester qu’une nuit ! Ce qui frappe quand on se promène dans la capitale, c’est l’odeur horrible des canaux !! Ils sont tellement pollués qu’on dirait de l’huile de vidange ! C’est la 1ère agglomération d’Asie du Sud-Est ! Mal entretenue, nauséabonde, tentaculaire, c’est une ville de transit qui n’a rien pour donner envie aux touristes de rester !

On a quand même été voir ses quelques attractions et ses quartiers les plus intéressants à savoir le centre autour du monument de l’Indépendance avec son obélisque gigantesque ainsi que la vieille ville surnommée Kota. C’est la partie historique avec l’ancien Hôtel de Ville, le célèbre café Batavia et quelques bâtiments de l’époque coloniale laissés à l’abandon. Ils sont complètement croulants et c’est bien dommage car ils donnent à la vieille ville un certain cachet. C’est en tout cas un quartier très animé le soir !

 

On a consacré notre 2ème jour à la découverte du port et du Nord de Kota. C’est là qu’on peut apercevoir un vieux pont à bascule hollandais et la Tour de l’Horloge qui abrite aujourd’hui un musée. Le moment le plus marquant de ce séjour est celui où nous avons traversé les quartiers défavorisés. En se perdant dans les ruelles minuscules et sombres, on a découvert la face cachée de Jakarta ! Les gens vivent entassés les uns sur les autres, à moitié dehors, mais tous nous ont salués avec le sourire ! Les enfants, joyeux, nous interpelaient à grand coup de « Hello Mister » !! C’était tellement touchant de les voir tout excités autour de nous et en même temps si peu conscients de la pauvreté dans laquelle ils vivent !

On a même aperçu un manège : une roue et 4 sièges entrainés par un pédalier !! Ce quartier pauvre contraste tellement avec ce que nous avons vu après ! En effet, on s'est rendu dans le quartier du shopping ! De gigantesques centres commerciaux ont poussé au cœur de la ville comme le Grand Indonesia, un mall de 8 étages sur 2 ensembles, de part et d’autre de la route, voituriers, service de taxi... Le jour et la nuit avec le vrai Jakarta des rues !

 

Après ces débuts un peu « brutaux », on s’est rendu à Yogyakarta en train de nuit (220 000 roupies par personne soit environ 14,70€) pour rejoindre Borobudur ! A 1h30 de Yogyakarta, cette petite ville est une étape incontournable pour découvrir la campagne javanaise et surtout le plus grand sanctuaire bouddhiste d’Indonésie !    

Depuis Yogyakarta, on a dû se rendre à la gare routière à l’extérieur de la ville, avec un bus public Trans Yogya (3600 roupies soit 0,24€). De là, on a pris un bus local, pas tout jeune, jusqu’à Borobudur (1h30, 20000 roupies soit environ 1,30€) ! On avait vraiment besoin d’une bonne douche et d’un bon lit après cette nuit dans le train, mais c’était sans compter la cérémonie religieuse qui devait avoir lieu ce jour-là et les hébergements tous complets ou plus chers pour l’occasion !! On est encore tombé au bon moment ! En relevant un peu le budget, on a quand même déniché la perle rare : la Lotus 2 ! Une magnifique petite guesthouse avec déco ancienne, terrasse et vue sur les rizières ! Le cadre très reposant, nous a vraiment permis de recharger les batteries pendant 2 jours. En plus du petit déjeuner, on avait le thé et le café servis à n’importe quelle heure ! On ne pouvait pas trouver mieux, même si c’était quand même 250000 roupies la nuit (soit environ 16,75€) !

On s’est mêlé à la foule pour admirer cette cérémonie Bouddhiste annuelle ! Plusieurs milliers de fidèles ont défilé avec chars et costumes traditionnels. Le petit patelin tranquille de Borobudur s'est transformé en Champs Elysées un 14 juillet ! On a même eu droit au passage du convoi présidentiel le soir, avec route fermée et armada de policiers !

 

Au cœur de plaines de rizières verdoyantes et de montagnes, ce coin est particulièrement agréable pour les balades en 2 roues ! L’espace d’une après-midi, on est donc parti à la découverte de la campagne et des villages voisins en scooter (location à la guesthouse, 36000 roupies soit 2,40€) ! On a d’abord visité une fabrique traditionnelle de tofu où les employés s’activent au milieu des marmites et des fours (on a même dégusté des morceaux de tofu tout juste frits !). On a ensuite vu l’atelier d’un tailleur de pierre de lave en pleine conception de petits souvenirs. Le modèle le plus courant représente un Bouddha, caché sous une cloche ! On découvrira le lendemain qu’il s’agit d’une des statues du temple de Borobudur ! On s’est ensuite amusé à suivre des routes très escarpées à travers les montagnes où l’on a pu voir des hommes et des femmes récolter des piments et autres cultures, pieds nus, sur des chemins très raides qu’on avait nous même du mal à monter en chaussures de marche ! Des gens vraiment vaillants ! C’est à l’occasion de cette balade que je me suis essayée au scooter (dans les plaines bien sûr) !! La campagne paisible était idéale pour moi, véritable débutante (oui, je sais ! Mais il n’est jamais trop tard) !! Samu n’était pas très rassuré mais moi j’ai assuré !! ;)

Avant de reprendre la route pour Yogyakarta, on a clôturé cet agréable séjour à Borobudur par la visite du temple! Contrairement à Angkor où les temples se comptent par dizaine, à Borobudur, il n’y en a qu’un et le billet coûte 225 000 roupies soit environ 15€ ! C’est cher mais le temple vaut le coup, surtout si on a l’occasion de le voir au lever ou au coucher du soleil ! Ça n’a pas été notre cas ! Nous y sommes allés tranquillement vers 9h, en même temps que toutes les écoles de Java !!! La présence de touristes occidentaux provoque chez eux une excitation incroyable, digne de la rencontre avec une rock star !!! On a donc passé pratiquement 1h30 à se faire prendre en photo et remplir des fiches d’évaluation pour leurs cours d’anglais ! A la fin, c’était limite du harcèlement mais on ne pouvait pas dire non ! A part ça, le temple est vraiment superbe ! Il faut bien sûr passer par la case souvenirs à la sortie sans oublier de rendre le sarong, genre de paréo, obligatoire pour les mecs comme pour les filles !

rizières guesthouse Lotus 2 scooter tofu Kota café Batavia cérémonie Bouddhiste Bouddha statue quartier pauvre capitale temple Borobudur Indonésie Jakarta

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau