kong Lor : dans les karsts de Khammouane

La région de Thakhek est connue pour ses massifs de karsts et ses grottes à profusion. De Vientiane, on aurait pu prendre un bus direct pour Kong Lor, une des merveilles de la région, mais on préfère arriver à Thakhek et y louer une moto pour faire un circuit! Il ne faut pas toujours faire confiance au Routard!... La ville n'a pas d'intérêt, c'est juste le point de départ pour découvrir les environs en moto! Le "centre charmant adossé au Mékong" n'est pas si charmant! On a encore une fois du mal à se loger puisqu'on ne trouve que 3 ou 4 guesthouses dans le centre (100000 kips la chambre la moins chère, plus de 10€)! Pour manger par contre, il y a de quoi faire! En plus des marchands de brochettes ambulants, les petits restos portant le nom de leur patronne (Miss Noy, Miss Kai, Miss Mo...) pullulent le long du fleuve! Il n'y a que 2 loueurs de scooters dans le centre, du coup on anticipe et on réserve chez Wang Wang notre étalon pour le lendemain, un semi automatique chinois!
 

La journée démarre avec la location du scooter, le plus vieux et le plus pourri du parc! On aurait dû le tester avant car les vibrations et les équipements délabrés nous inquiètent un peu, mais on n'a pas le choix, il ne reste que celui là! Heureusement c'est pas cher : 50000 kips par jour (environ 5€)! On ne fait pas la boucle (la "loop" pour les habitués) car ça fait beaucoup de kilomètres et on préfère profiter de Kong Lor quelques jours. Il y a 180km depuis Thakhek, une sacrée trotte! Les 100 premiers kilomètres sont plutôt monotones. C'est lorsqu'on quitte la route 13 que les paysages s'animent! On s'arrête devant une "forêt de pierres" pour la vue splendide (et parce qu'on a très mal aux fesses)! Les massifs effilés forment des vagues pointues... S'en suit toute une série de virages puis soudain de grandes lignes droites à perte de vue telles la route 66 dans l'Ouest américain! On arrive alors dans une vallée, encerclée de montagne abruptes et de champs de tabac. C'est là que se trouve Kong Lor et sa grotte mythique! Le décor vaut à lui seul le déplacement. Les champs s'étirent de part et d'autre du village typique en bois. Il y a plusieurs fours à tabac. Les enfants très nombreux nous font coucou de la main avec le traditionnel "Sabaidee"! C'est le Laos authentique, un peu comme à Nong Khiaw (voir l'article Croisières dans le Nord du Laos). On prend une chambre à la Phounsouk Guesthouse, toute récente au bord de la route, tenue par un jeune couple très sympa avec un bébé! En bois, déco soignée, lit très confortable, super salle de bain et on a même une terrasse avec vue sur les montagnes en prime! Pour nous, c'est le grand luxe! Et c'est seulement 60000 kips (environ 6€)! Le calme et la beauté du site valent bien la peine d'y rester 2 nuits!

 

La grotte de Kong Lor se visite en barque et à la frontale! Il faut payer 2000 kips d'entrée au parc,10000 kips d'entrée à la grotte (encore!) puis 100000 kips pour le bateau (à 3 maxi). Des gilets de sauvetage ainsi que des tongs et des frontales sont fournis. Des tongs, me direz-vous, mais pour quoi faire?? Et bien parce que les barques prennent l'eau (le gentil barreur écope régulièrement!) et parce qu'il faut parfois descendre dans l'eau pour passer des rapides quand la barque touche le fond (comme en témoigne l'album photos)! Le trajet dure environ 45 minutes, dans le noir complet! Une escale est prévue à l'aller pour admirer des stalactites et stalagmites géantes! Pour la petite histoire, les habitants s'étaient réfugiés dans la grotte pendant 90 jours au cours de la deuxième guerre d'Indochine. Ils ne savaient pas qu'il y avait une sortie jusqu'au jour où ils virent un canard remonter la rivière. Elle a donc ensuite été utilisée pour acheminer des armes et des munitions. Cette grotte est stupéfiante et la vallée sur laquelle débouche la rivière derrière l'est tout autant! A moins d'être claustrophobe, c'est une visite absolument géniale ! Une fois revenue à l'entrée, un grand lac d'eau limpide attend les visiteurs pour une petite baignade, un peu fraîche, mais délicieuse! 

Le retour à Thakhek est aussi douloureux pour nos fessiers que l'aller! On rate la bifurcation pour aller voir des cascades à 50 km de Kong Lor du coup on continue et on tente de se rattraper avec un lac, à une vingtaine de kilomètres de Thakhek. Le problème, c'est que la piste, au début bien tranquille, se transforme en un chemin tout défoncé et sableux digne du Paris-Dakar! On tente de passer les premières côtes mais impossible de monter, on se remplit les chaussures et on manque de tomber! Reste plus qu'à rebrousser chemin! Une fois notre engin rendu, pas mécontents et couverts de poussière, on s'installe à un café-restaurant, pour se rafraichir et se débarbouiller, en attendant le bus de nuit! La bonne nouvelle, c'est que nos amis frenchies Audrey et Vincent descendent de Vientiane et nous proposent de les rejoindre à Paksé pour faire la boucle du Plateau des Bolovens ensemble! Un nouveau périple en moto à 4 dans une région magnifique au sud du Laos, on se réjouit d'avance!!

Konglor Kong Lor Sabaidee piste cascades rivière champs Phounsouk Guesthouse forêt de pierres boucle loop Mékong Thakhek scooter Laos Khammouane karsts kips Vientiane Paksé moto grotte songthaew Asie tabac

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

Schonholzer
  • 1. Schonholzer | 20/10/2017
Bonjour,

Merci beaucoup pour toutes ces informations. Nous avons également fais la boucle de Thakhek.
Je voulais juste vous signaler, nous avons également séjourné au Phounsouk Guesthouse près de la grotte de Konglor. Malheureusement, nous avons eu la mauvaise surprise de nous faire voler 130€ pendant que nous sommes sortis diner. Apres cela nous avons fait plusieurs recherche sur internet et plusieurs internautes se sont fait également voler de l'argent au même endroit.
A part cette petite fausse note, nous sommes ravis de notre voyage. Merci encore pour tout vos conseils.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau