En attendant la fin du Têt à Paksé!

Les 4000 îles ont un petit goût de paradis mais notre visa pour le Vietnam a démarré, il est temps de se remettre en route! C'était sans compter sur le Têt (nouvel an pour les Vietnamiens et les Chinois)! Sur l'île de Don Khone, on apprend qu'il n'y aura pas de bus avant la fin de la fête! Ca serait trop facile! On a peut-être plus de chance de trouver un bus en ville c'est pourquoi on décide de revenir à Paksé!

A la recherche d'un billet pour le Vietnam !!

A Paksé, les agences nous répondent tour à tour la même chose : "pas de bus", "on ne sait pas quand", "peut-être le 25" ou "le mois prochain"!... Impossible d'avoir une date ni même une idée! Pendant le Têt, les vietnamiens passent les fêtes en famille. Les bus sont donc pris d'assaut et toute activité cesse pendant 1 semaine! Heureusement, notre visa laotien court jusqu'au 25 février! On n'a pas d'autre choix que de prolonger notre séjour à Paksé!

Il fait plus de 30 degrés donc quand on ne fait pas la tournée des agences, on se calfeutre dans la chambre avec le ventilateur à fond (à la Sédone River Guesthouse, 70 000 kips soit 8€, avec eau chaude)! Les jours passent, on essaye de limiter les dépenses mais il n'y a pas de stand de rue pour manger et le marché est loin! Du coup on teste les resto du coin (cuisine locale mais pour touristes): le Sabaidee, le Daolin (pas cher et très bien), Hasan (indien)... On change de chambre (60 000 kips avec eau froide)! Il n'y a pas grand chose à faire à Paksé! On décide de louer un scooter chez Miss Noy, notre vieil ami le Belge et sa femme, pour visiter le Vat Phou, site classé au Patrimoine mondial de l'Unesco, à 35km de Paksé! Habitués, on se pointe au speech de 18h pour réserver la bécane : c'est l'occasion de partager notre expérience avec les futurs "loopers" des Bolovens!

 

Le Vat Phou sous la canicule !

Le matin de notre quatrième jour à Paksé, on file à Champassak visiter le Vat Phou, après une tentative infructueuse à l'office de Tourisme puis à la gare de bus située à 3km du centre (toujours pas de bus pour le Vietnam)! C'est avec la canicule qu'on visite les ruines de ce temple pré-Angkorien, niché sur une montagne. L'entrée n'est pas donnée: 100 000 kips par personne, plus le parking 5000 kips pour le scooter! Les vestiges hindous laissent imaginer la grandeur du site à l'époque et même si le parc est jauni par la sécheresse, le point de vue depuis le temple est magnifique! Il faut juste se farcir plusieurs centaines de marches magistrales et irrégulières, en plein cagnard! Le monde est bien fait : il y a une vendeuse de boissons et de snacks hors de prix à l'arrivée pour les idiots comme nous qui n'ont plus d'eau!!! Tant pis, on attendra d'être en bas pour s'abreuver!! Une fois la visite terminée, on n'a pas le courage d'aller voir d'autres fouilles (gratuites celles-là!) juste à côté! Ça nous a ouvert l'appétit et donné soif du coup on s'arrête à Champassak se restaurer! Le village est particulièrement agréable, étendu le long du Mékong et flanqué de petits jardins et de jolies villas d'époque coloniale! Au retour, on trouve un petit temple culminant en haut d'une colline! On se dit qu'on n'est plus à une centaine de marches! La vue sur la vallée de Champassak est plutôt sympa!

Bye Bye le Laos !

Après encore de nombreuses tentatives auprès des voyagistes et des hôtels qui nous font tourner en bourrique (prix jamais les mêmes, impossible de confirmer la date...), on fini par trouver un billet pour Hué, ville au centre du Vietnam, à environ 12h de bus de Paksé : 250 000 kips par personne soit environ 29€. Le prix normal aurait été de 220 000 kips "mais avec le Têt", bla bla bla... ! On ne rate pas le coche car nos visas expirent le jour même! C'est donc au bout de 6 jours d'attente qu'on prend enfin le départ pour le Vietnam, le 25 février (pour mon anniversaire Sourire), à 6h30 du matin! Merci le Têt! A nous le Vietnam!!!...

scooter Paksé Vat Phou wat temple Angkor Laos Champassak Mékong montagne Sedone River Guesthouse Miss Noy Sabaidee Daolin Têt nouvel an ruines kips patrimoine mondial UNESCO villa coloniale

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau