La face cachée de Vang Vieng !

Vang Vieng se trouve à seulement 190 km de Luang Prabang mais il y a environ 7h de bus! On vous l'avait dit, il faut résonner en temps au Laos et non pas en distance! Il n'y a pas d'autoroute ni de voie express et les routes sont parfois en très mauvais état! On quitte donc notre guesthouse en tuk-tuk vers 9h15 en sachant que les bus partent généralement quand ils sont pleins, en début et en fin de matinée. Pas de chance, on rate celui de 9h30 à 3 minutes près!! Et histoire de nous énerver un peu plus, le prochain n'est qu'à 14h!!! Voilà qui nous apprendra à ne pas vérifier les horaires à l'avance! On prend donc notre mal en patiente et on se balade pendant 4h (sans les sacs heureusement, laissés à la consigne de la gare)! Avant de monter dans le bus, on avale un sandwich! Ils sont particulièrement bons à Luang Prabang, dans des vraies baguettes de pain!!

 

La route est sinueuse et traverse des montagnes sur plus de la moitié du trajet! Du coup, le bus roule à 50km/h en moyenne, quand il n'est pas arrêté par les camions qui surchauffent tellement ils sont chargés. On est même obligés de descendre du bus pour qu'il puisse contourner une semi renversée dans un virage! Elle va rester là un bon moment comme en témoigne la carcasse d'un camion laissée sur la route! Partout, les femmes font sécher et battent des herbes au bord de la route (pailles de riz) destinées à la fabrication des balais! Ils doivent en faire une sacrée consommation au vu des volumes ramassés!! Les habitants des villages se pressent aux sources pour se laver avant la tombée de la nuit. Le bus nous dépose à 21h, à quelques kilomètres du centre de Vang Vieng qu'on rejoint en tuk-tuk à 3, avec un français qu'on prend pour un belge avec ses expressions et son accent à couper au couteau (10000k chacun)!

 

On comprend la réputation de Vang Vieng en arrivant : bars en enfilade, musique à fond, billards, jeunes à moitié souls... bienvenu dans la ville des excès et du tubing (bouées)! Toujours très fréquentée pour son ambiance fêtarde et ses activités sportives, elle se remet lentement de son passé sulfureux qui a conduit les autorités à fermer plusieurs établissements. On s'éloigne des rues bruyantes où s'entassent les stands de sandwiches et de crêpes pour se trouver une petite guesthouse avec notre compère du nord (60000k la nuit). Tous les bars diffusent les épisodes de Friends pour les touristes affalés sur les coussins. Le lendemain, on découvre la ville au grand jour, pas très belle à voir mais la vue de l'autre côté de la rivière est magnifique! Des pitons rocheux couverts de végétation se dressent tout autour. On part explorer les environs à pieds. Après l'escalade d'un petit sommet escarpé avec un incroyable panorama sur la vallée, la balade à travers champs et forêts nous conduit à la rivière où Samu s'adonne à la fabrication artisanale d'un petit bateau qui coule au bout de 50m!! Les canoés défilent! Au milieu des rizières asséchées, les troupeaux broutent paisiblement pendant que des montgolfières s'envolent avec les dernières lueurs du jour. Des cabanons ça et là semblent avoir étaient oubliés. On profite du coucher de soleil à la terrasse d'un bar avec un fruit shake et quelques cacahuètes (hors de prix!), c'est parfait! Il y a pas mal à faire autour de Vang Vieng (tubing, kayak, grottes ou location de scooter pour découvrir les environs) mais on se réserve pour plus tard! Prochaine étape, Vientiane, la capitale!

coussins terrasses Friends troupeaux grottes blue lagoon mongolfières bouée tuk tuk Luang Prabang canoës fermes champs village coucher de soleil pains de sucre montagnes pitons karstiques rivière tubbing Laos Vang Vieng

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau