Raid dans le plateau des Bolovens

Paksé est le chef-lieu de la province de Champassak, au sud du Laos. C'est une ville dynamique et une étape stratégique grâce à sa situation proche de la Thaïlande, du wat Phou, du Plateau des Bolovens et des 4000 îles (extrême sud du Laos). C'est donc naturellement notre prochaine escale pour découvrir le plateau des Bolovens en moto!

Préparation pour la boucle!

On arrive au petit matin avec notre premier bus couchettes! Wouh, c'est quelque chose! Mieux vaut ne pas être trop grand car les "box" 2 places sont petits! Le bus part de Vientiane et s'arrête dans les villes principales du pays donc l'oreiller et la couverture ont souvent déjà servi quand on monte en cours de route! Mais on a quand bien dormi, enfin surtout moi! Audrey et Vincent n'arrivent que le lendemain ce qui nous permet de récupérer plein d'infos sur la boucle que l'on souhaite faire (la petite en ce qui nous concerne) et réserver les motos! On passe par Miss Noy et son Belge de mari Yves, une agence dont la réputation est bien établie! Il organise un débrief tous les soirs à 18h pour détailler les différents parcours et donner des bons plans! C'est là qu'il faut confirmer la résa du scooter car ils sont pris d'assaut! Il n'y en a généralement pas assez pour tout le monde! C'est donc bien organisés et ultra motivés qu'on retrouve Audrey et Vincent le lendemain matin, après leur nuit dans le bus!

Tad Champee : 1ère chute et 1ères galères !

Après les retrouvailles autour d'un bon petit déjeuner au Dao Café, on s'équipe pour le raid : casques, charlotte (n'est-ce pas Audrey?!), petits sacs à dos, antivol... puis on prend le départ avec nos 2 semi-automatiques. La petite boucle représente 200km qu'on choisi de faire en 2 jours-2 nuits. Il y a de nombreuses chutes d'eau à voir tout au long du parcours ainsi que des plantations de café (introduit au Laos par les français, le café du plateau des Boloven est réputé dans le monde entier). On s'arrête tout d'abord voir les chutes Tad Champee, très jolies, au bout d'une piste en terre de 10km. Les consignes de sécurité répétées par le Belge sont claires: il faut mettre la chaîne et payer le parking (5000k), ce que l'on fait bien sûr, car les vols sont fréquents! Après 2h d'exploration et de baignade au soleil (ça cogne!), on retourne à nos motos et là, mauvaise surprise, le coffre d'Audrey et Vincent refuse de s'ouvrir. On insiste pendant un bon quart d'heure, on demande même de l'aide à la "gardienne" du parking qui n'y arrive pas plus que nous! Audrey et Vincent décident de retourner à Paksé pour changer de scooter mais heureusement, la station service au bord de la route résout le problème en 2 secondes (on se sent bien bêtes!) et nous montre comment ouvrir le coffre récalcitrant! C'est reparti pour Tad Lo! On ne s'arrête pas voir la plantation et boire le café chez Katu Homestay car l'après-midi est déjà bien entamée mais c'est à faire parait-il! On traverse des villages qui fabriquent de la vannerie (paniers, cages en osier) et des machettes! Les graines de café et le manioc sèchent un peu partout sur le sol.

Tad Lo : une soirée mouvementée !

Arrivés à Tad Lo au coucher du soleil (vers 18h), on se met à la recherche d'une guesthouse! C'est pas ce qu'il manque dans le village mais Mama Pap, celle que nous voulions, est déjà complète, comme la plupart d'ailleurs! Finalement, on se rabat sur le Sabai Sabai, le seul bar animé où un français nous propose un dortoir libre pour 30000k par couple. On se dit que c'est un bon compromis et qu'on aura le bar et l'ambiance à domicile! Mais voilà, qui dit "bar" dit "alcool", mecs éméchés et situations compliquées!! La malchance et les contrariétés s'enchainent avec d'abord de la casse sur la moto d'Audrey et Vincent puis l'imbroglio pour trouver comment réparer les dégâts causés par le mec du bar (celui-même avec qui nous avions négocié le dortoir et qui joue au patron car le patron est trop saoul pour gérer)! Il faut faire les réparations en règle, c'est à dire en prévenant Miss Noy pour que la facture soit remboursée! Ensuite le service du diner (par les clients français toujours car le patron continue de cuver!), pas très sympa surtout pour Audrey qui n'avalera que du riz au ketchup! Enfin le brouhaha des derniers clients du bar, sous notre dortoir, jusqu'à pas d'heure! On pourrait rajouter le matelas sur le sol affreusement inconfortable, les draps déjà utilisés ou l'eau de la douche qui coule marron, mais la liste est longue!!! Bref c'est une soirée de St Valentin qu'on peut qualifier d'originale voire même de complètement foireuse! Heureusement, les parties de cartes et la Beerlao nous ont permis de passer un bon moment malgré tout!

Encore des chutes magnifiques, et des crevaisons !!

Le lendemain, on repart après avoir avalé les fameux pancakes de Mama Pap (dose colossale de Nutella) et sans payer notre dortoir (difficile, ils étaient tous encore au lit Clin d'œil)! Une nouvelle journée peut commencer, pleine de belles découvertes! Mais la série noire d'Audrey et Vincent n'est pas finie!! A peine arrivés à Tad Soung, une chute impressionnante qu'on découvre d'en haut, ils crèvent! Direction un petit garage de campagne! 20 minutes et 2 rustines plus tard, collées à l'aide d'une cigarette, on repart! Nouvelle crevaison!! Ça devient marrant! Nouveau garage, nouvelle chambre à air : fini les réparations rustiques, on emploie les grands moyens!!

 

Finalement on arrivera à profiter de la journée! On fait d'abord un arrêt au Sinouk Garden Resort pour déguster un délicieux café dans un jardin très agréable! On file ensuite voir Tad Yuang, la plus belle des chutes de la petite boucle (10000k l'entrée + 3000k de parking)! Depuis le pied de la chute, le spectacle est grandiose! On arrive enfin au Tad Fan Resort depuis lequel on peut admirer Tad Fan, la plus haute chute du plateau. Pas le temps d'aller voir Tad Champi réputée pour la baignade, on tente de trouver une plantation de café à visiter avant le coucher du soleil mais on les a passées. Notre deuxième journée s'achève donc chez Ning, un charmant homestay tenu par une jeune prof d'anglais qui nous cuisine un délicieux repas! La douche du soir est mémorable, à l'eau froide, à la bassine!! On peut dire que ce périple nous aura offert des paysages superbes et des hébergements parmi les plus rustiques de notre voyage!!

2 jours de raid : les comptes !

Retour à Paksé le lendemain au petit matin! On règle la location à Yves et on récupère les passeports laissés en caution puis on saute dans le bus direction les 4000 Iles!! Au global, le raid nous aura coûté à 2 : 120 000 kips de moto pour 2 jours (13€), 50 000 kips d'essence, 64 000 kips de repas au Sabai Sabai (7€), logement à Tad Lo 0 (!!!), 46 000 de chutes et de parkings (5€) et 75 000 de homestay chez Ning! Audrey et Vincent ont eu quelques frais de réparations supplémentaires!!! ;) Yves et Noy se souviendront de nos mésaventures qu'ils racontent maintenant à leurs nouvelles recrues pendant les débrief! Ça sert toujours! ;)

scooter café homestay Paksé Laos Champassak Miss Noy chutes d'eau plateau des Boloven Bolaven boucle loop cascades plantations Tad Lo Tad Yuang Tad Champee Tad Soung Mama pap location crevaison katu homestay Sabai Sabai Sinouk Garden Resort

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau