Des fjords des Marlborough Sounds aux lagons d'Abel Tasman National Park !

On a embarqué sur le ferry Interislander de 9h du matin pour l’Ile du Sud ! Il faut être patient : plus d’1h30 d’attente devant les portes! Coût de la traversée avec une voiture : 231$ (138€). A bord, rien n’est gratuit ! Ni le wifi ni même les mini-portions de lait ou de confiture! C’est cosy et la vue doit être sympa depuis le pont… mais on n’a pas mis le nez dehors ! La traversée a été longue et agitée ! Tous les gosses étaient malades ! On a opté pour la sieste en attendant que ça passe ! Heureusement, le soleil était de l’autre côté ! L’arrivée sur l’île du Sud est très belle : le bateau se faufile entre les fjords jusqu’à Picton dans une harmonie de vert. On est prêt pour l’Ile du Sud !

Dans les fjords des Marlborough Sounds…

On a fait le choix de prendre le ferry avec notre voiture pour pouvoir continuer notre road trip sur l’Ile du Sud! Mais il y a de nombreuses liaisons aériennes entre les 2 îles ainsi que des agences de location de voiture à Picton pour ceux qui traversent sans véhicule. Picton est un petit port au creux des Marlborough Sounds. Cette région de fjords est un paradis pour pêcheurs et randonneurs ! Il y a d’ailleurs de nombreux élevages de moules géantes (green mussles) ! Après la traversée en bateau, rien de mieux que le Picton Walkway pour se dégourdir les jambes et admirer les fjords depuis les collines ! La marina est aussi très agréable.

 

On a encore eu un accueil très chaleureux chez Rob, à Blenheim, notre troisième coachsurfing en NZ ! A notre grande surprise, la maison était pleine : il y avait aussi 3 Argentines ! C’est une région viticole et Rob est manager d’un Chai ! Autant dire que sa cave était bien remplie et nos diners bien arrosés ! Grâce à lui, on a pu déguster de bons crus néo-zélandais, notamment du Sauvignon blanc, pour accompagner des plats typiques comme du mouton poêlé aux herbes (of course, ici il y a des moutons partout !) et des kumura (patates douces, oranges, aussi délicieuses en frites qu’au four !).

 

Le temps s’est vite gâté. On a seulement pu faire quelques arrêts entre deux averses pour voir certaines plages de la côte Est, notamment White Bay et le début des fjords des Marlborough Sounds. Après un petit arrêt à Nelson, petite capitale régionale nichée entre mer et montagnes, on a filé à Motueka, aux portes de l’Abel Tasman National Park!

Sur les traces du Abel Tasman Costal Track…

Le Parc National Abel Tasman est le plus petit du pays mais sa jungle, ses plages de sable et ses lagons d’eau turquoise en font un des plus visités ! Aucune route ne dessert le parc ! Le meilleur moyen de l’explorer est de suivre l’Abel Tasman Costal Track, une des neuf plus belles randonnées de Nouvelle-Zélande (Great Walk). Il est possible de combiner le bateau, le canoë et la randonnée, sur un ou plusieurs jours mais qui dit « Great Walk » dit réservation des campings à l’avance !

 

On a opté pour une expédition à la journée, avec l’aller en Water Taxi jusqu’à Bark Bay et retour à pieds soit 6h de randonnée ! Ca coûte moins cher que le canoë et permet d’aller plus loin. 45 minutes de bateau et de tour guidé pour seulement 40$ par personne (24€) ! On passe de la forêt aux plages, aux sources et aux points de vue à couper le souffle ! Anchorage Bay est une des plus belles plages du parc ! A marée basse, on a pu traverser l’estuaire à pieds, chaussures à la main quand même car il y a de l’eau! Ça permet de gagner une demi-heure et sur une journée de marche, c’est pas rien !

 

De pique-nique en causettes et en pauses photos, il nous a fallu presque 7h pour rentrer ! Au début du printemps, on a eu le privilège d’avoir un temps magnifique et très peu de touristes ! Abel Tasman est un petit paradis pour les amateurs d’excursion et de nature ! Outre les incontournables Pukeko qui peuplent les 2 îles (ces drôles d’oiseaux noir et bleu aux pattes préhistoriques qui savent à peine voler !), on a pu voir plein d’oiseaux mais aussi des otaries ! Les formations rocheuses alternent avec des lagons d’eau turquoise et des forêts humides où se mêlent fougères et koru, la fougère naissante enroulée sur elle-même : les 2 emblèmes du pays ! ;) Après cette longue journée de marche, les douches chaudes du Marahau Beach Camp à côté de l’office (1$ les 6min) étaient vraiment appréciables! On a aussi profité de l’électricité et de leur cuisine pour se faire à diner ! ;) Pour ceux qui ont le temps et qui sont organisés (pas comme nous!), le top est de réserver et dormir dans les superbes campings du trek!

Les trésors de la Golden Bay !

On a prolongé l’expérience Abel Tasman par une escapade de 2 jours dans la Golden Bay, une région de collines verdoyantes, de falaises et de plages sauvages. A la pointe Nord de l’Ile du Sud, elle se termine par Farewell Pitt, une bande de sable qui ressemble à un bec de kiwi quand on regarde la carte ! Dans cette région,  les noms maoris sont plus marrants les uns que les autres : Takaka, Motupipi, Te Waikoropupu…! Autant de belles balades et de petits villages à découvrir, notamment Takaka Hill ou Collingwood en bord de mer.

Mais les 2 plus beaux sites de ce bout de terre perdu restent pour nous la plage de Wharariki et Cape Farewell. C’est un cap où Les collines vertes s’arrêtent brutalement et forment des falaises qui tombent à pic dans l’océan ! On dirait presque Etretat ! Il faut traverser des pâturages pour arriver au bord. Pas de barrière ni de touriste, seulement les moutons qui paissent, le vent qui se déchaine et la côte sauvage !

 

Quant à Wharariki, c’est notre coup de cœur ! Des dunes intactes, des petits phoques qui jouent dans la rivière, une plage à perte de vue, des grottes et des arches naturelles… On est vraiment tombé sous le charme de ce paradis perdu !... Trop froid pour se baigner (en même temps, c’est le début du printemps !), on a passé plusieurs heures à explorer les grottes et marcher sur cette plage immense et déserte. Avec son arche naturelle au milieu de l’océan, c’est le spot parfait pour le coucher du soleil !

On a découvert une autre facette de la Nouvelle Zélande dans cette région isolée qui se mérite car il faut plusieurs heures de route sinueuse à travers les montagnes et le long de la côte. Après une dernière nuit dans notre voiture à Motueka et un petit tour au marché du dimanche matin, on a repris la route vers le Sud, direction les glaciers !...

nature road trip kumura otaries Marahau Great Walk sounds Maori Abel Tasman Costal Track randonnée Takaka points de vue jungle lagons water taxi parc national Abel Tasman Motueka Nelson Picton Blenheim Marlborough Sounds fjords Interislander ferry Ile du Sud île du Nord Nouvelle-Zélande

4 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Commentaires (1)

Jérôme
  • 1. Jérôme | 23/02/2016
Salut les voyageurs !

J’espère que tout va bien et que vous profitez à fond de l’Australie...
Le retour en France est... glacial ! Le décalage horaire est encore très présent. Nous étions décidément bien sur Palawan ! Il reste les photos et les bons souvenirs pour se réchauffer en attendant l’été. Dimanche je pars au ski - histoire d’avoir encore plus froid - pour une semaine avec mon collègue et cinq jeunes de notre service.
Donnez-nous des nouvelles et à très vite sur le net ou en France...
Bisous à vous deux.

Jéjé

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau