Wanaka et Queenstown : les grands lacs d'Otago !

Ca fait un mois que nous sommes arrivés en Nouvelle Zélande et après 3 semaines sur l’Ile du Nord, on descend l’Ile du Sud depuis les Marlborough Sounds et le parc Abel Tasman en suivant la côte ouest. La route des glaciers était superbe ! On va maintenant découvrir Wanaka et Queenstown, 2 villes bien connues pour leurs lacs et la région merveilleuse qui les entoure !

Wanaka et le Mount Aspiring National Park

Arriver à Wanaka, c’est un peu comme arriver dans Alice au Pays des Merveilles ! On est dans un autre espace-temps et les choses que l’on voit autour de soi sont tellement belles qu’elles semblent irréelles ! La route (toujours la highway 6) se faufile entre les paysages montagneux et se met soudain à longer des lacs ! D’abord le lac Wanaka, entourés de forêts et les sommets enneigés du Mount Aspiring National Park en toile de fond. Puis le lac Hawea, à l’est, moins prétentieux mais tout aussi mystérieux avec ses montagnes teintées de pourpre en fin d’après-midi.

Le paysage est tellement photogénique qu’on peut passer la journée à arpenter le lac pour en admirer chaque recoin ! Arrivés à Wanaka à la tombée de la nuit, on a profité des dernières lueurs du jour et des tables de pique-nique pour diner devant le lac ! La ville est très calme, il y a peu d’animation hormis les quelques bars et restaurants qui bordent la rue principale. La sérénité qui se dégage de Wanaka est vraiment particulière ! Après une nuit plus que fraîche dans la voiture, sur un petit parking du centre-ville, c’est emmitouflés dans nos doudounes qu’on a défié le vent pour prendre le petit-déjeuner au bord du lac ! Wanaka, c’est très beau mais il fait froid !  

Le lac Wanaka est bordé par le parc national Mount Aspiring, la continuité de l’épine dorsale montagneuse de l’Ile du Sud. C’est là que se trouve le glacier Rob Roy. Encore un glacier allez-vous dire ! Oui mais celui-ci est bien différent ! Déjà, il faut faire 18km sur une route non goudronnée avec un nombre incalculable de ruisseaux à traverser (on suppose que c’est ce que veulent dire les panneaux « Ford » !). A chaque passage, on craignait que la Tiida ne se noie ! La randonné dure presque 4h, aller-retour, dans un décor magnifique ! On traverse d’abord une vallée aux verts pâturages au pied des montagnes puis une rivière. Le sentier file ensuite à travers les bois dans la montagne.

Il se termine par le Upper Lookout, le point de vue le plus proche du glacier. En haut, le spectacle est éblouissant : on a juste à lever les yeux pour voir la glace, immaculée et bleue, briller au soleil ! On a croisé quelques touristes mais aucun hélicoptère ! C’est le calme absolu ! Les randonneurs font habituellement leur pause au sommet, nous on a opté pour le pique-nique à la rivière, sur les rochers ! La beauté de la marche et du glacier est incomparable avec Franz Joseph et Fox Glaciers !

Queenstown : un endroit merveilleux…

Queenstown est située sur les bords du lac Wakatipu, à 1h au sud de Wanaka. C’est un peu sa rivale et c’est surtout la ville la plus touristique de Nouvelle Zélande ! Pourquoi ? Car son environnement est tout à fait remarquable et qu’elle propose toute une palette d’activités de pleine nature, du ski au saut à l’élastique! La route qui relie Wanaka à Queenstown offre des panorama époustouflants et aussi de drôles de curiosités ! C’est là qu’on a vu notre première barrière de soutien-gorge! Des chaussures sur des barrières ou des fils électriques c’est courant mais ça, jamais vu ! Est-ce en hommage à une star disparue ? Pas du tout ! C’est l’Association Néozélandaise contre le cancer du sein qui est à l'origine de cette initiative! Depuis, toutes les voyageuses sensibilisées ont participé à la décoration de la Bradrona (car située sur la commune de Cardrona et "Bra" signifie soutien-gorge)! J’y ai moi-même apporté ma contribution ! :)

 

Alors qu’est ce qui caractérise Queenstown ?! Tout d’abord son lac ! Wakatipu est le plus long lac de Nouvelle-Zélande avec une longueur de 80km ! C’est la beauté des paysages environnant qui la rendu célèbre ! Ensuite, ses montagnes ! Queenstown est entourée de massifs montagneux et de domaines skiables ce qui en fait la principale station de sports d’hiver du pays. C’est donc une destination prisée pour le tourisme d’aventure grâce à une offre importante d’activités d’extérieur comme le VTT de montagnes, les tyroliennes ou le parapente ! On n’avait pas notre matériel de ski mais on avait nos jambes et on s’est vraiment régalé avec les randonnées!

... qui peut se transformer en cauchemard!

Mais passons à l’aspect moins positif ! Queenstown est populaire et forcément très commerciale ! Aucun parking gratuit, agences et tours opérateurs en surnombre, informations de qualité payantes à moins de booker un tour… même pour obtener un plan des randonnées! Le centre-ville est rempli de magasins et de boutiques de souvenirs, pour la majorité tenus par des asiatiques (car qui dit ville touristique dit clientèle asiatique, donc il faut savoir parler chinois et japonais) ! Ah, j’allais oublier le fameux restaurant de burgers ouvert 20h/24 devant lequel les touristes font la queue tous les jours pour goûter ces faits-maison et paraît-il succulents burgers ! On n’a pas voulu se joindre à cette file d’attente interminable (on préfère les noodle soups :) ) ! Même si la ville est agréable, on s’est senti un peu comme des porte-monnaie, sans parler de l’effet « invasion » des touristes chinois qui débarquent par milliers dans leurs bus (et encore, nous étions hors saison) !   

Et puis nous avons pris une très grosse amende !... Pour éviter de faire comme tous les backpackers, on a cherché un camping gratuit légal. Mais le résultat a été le même que si nous avions fraudé et dormi n’importe où ! Contrairement à l’Australie, ici tous les types de véhicules ne sont pas autorisés sur les spots de camping gratuits : beaucoup sont réservés aux self-contained ou autosuffisants, autrement dit aux véhicules qui ont des toilettes à bord ! La distinction peut se comprendre sur les aires sans infrastructure ni toilette sèche, pour éviter de polluer mais cette restriction s’applique même sur les spots équipés de toilettes et de points d’eau !! Il n’y a pas de logique ! On a donc choisi de se faire discrets et de passer la nuit au lac Hayes, sur un camping légal et réservé aux self-contained (mais équipé de toilettes publics !!). Bah, on n’aurait pas dû ! Notre négligence nous a valu une jolie contravention et 200$NZ d'amende (110€) ! Le cadre était vraiment magique, dommage ! On a bien essayé de pleurnicher à la mairie mais rien à faire ! Queenstown n’est clairement pas une ville qui aime les voyageurs à petit budget ni le camping gratuit !

Le Top de Queenstown !

Cette expérience nous a laissé un goût amer mais la région est vraiment magnifique ! On ne regrette pas d’y avoir passé quelques jours ! Voilà un peu notre palmarès de ce qu’il faut absolument faire à Queenstown :

  •  Le point de vue de la Skyline Gondola ! Ce téléphérique existait déjà dans les années 60 ! Les cabines avaient plus une forme d’œuf à l’époque mais il reste le téléphérique le plus haut de l’hémisphère Sud! L’arrivée culmine à 790 mètres de hauteur et offre une vue spectaculaire sur le lac et les montagnes ! Le complexe est équipé d’un restaurant, d’un café et même d’un circuit de luge sur du bitume ! Le VTT de descente et les tyroliennes font le bonheur des amateurs de sports extrême !
  •  Les randonées ! Tout autour de Queenstown mais c’est surtout celles qui montent et qui partent du sommet de la Gondola qu’on a testé ! Une alternative au téléphérique pour accéder au sommet est le Tiki Trail, une randonnée classée facile mais vraiment dure en réalité !! C’est pratiquement de l’escalade par endroit ! On a beaucoup aimé les sièges taillés dans les arbres façon « Trône de fer » ! Le Ben Lomond Track débute là-haut ! La vue à 360° et la beauté des paysages n’ont d’égal que les rafales de vent !! Des chèvres profitent aussi de la vue !
  • Arrowtown ! Cette ville historique faite de maison en bois genre Western abrite les restes d’un ancien village de chercheurs d’or chinois. On peut ainsi voir quelques habitations minuscules construites à la main et très rudimentaires et découvrir le mode de vie de cette communauté chinoise à l’époque de la ruée vers l’or. C’est un petit bijou dans les montagnes !
  • La région de Glenorchy ! Le nom ne vous dira surement rien mais les adeptes du Seigneur des Anneaux connaissent sans nul doute les paysages! En effet, de nombreuses scènes ont été tournées dans les collines et les plaines de Glenorchy, comme celle de Gandalf cavalant vers Isengard ! Nous, ce qu’on a vu de cette superbe région, c’est pas grand-chose !! Du brouillard, de la pluie et encore du brouillard ! On a tenté une petite marche en forêt mais au bout de 40 minutes, on était trempé comme des souches ! C’est ça la Nouvelle-Zélande !
  • La rivière Kawarau ! Forcés de dormir plus loin pour ne pas reprendre d’amende J, on a trouvé un super spot gratuit à 30 minutes de Queenstown, au bord de la Kawarau River : le Rum Curries Hut camp site. Elle forme des gorges plutôt impressionnantes qu’on peut découvrir soit à pied en empruntant un sentier qui passe par le domaine viticole de la Peregrine Wynerie (de la famille de Peregrin Took ?! ;) ), soit la tête en bas en sautant à l’élastique depuis le pont au AJ Hackett Bungy ! :)

montagnes parc national Nouvelle-Zélande Seigneur des Anneaux Queenstown Wanaka Otago lacs Glenorchy Wakatipu randonnées Skyline Gondola saut à l'élastique ski Mount Aspiring Rob Roy glacier

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau