Siquijor et Apo : l'évasion sous-marine!

On est arrivé au port de Larena, à Siquijor, en bateau à 00h30. On remarque qu'à tarif égal, les Philippins ont des couchettes et les étrangers, des sièges ! Une petite injustice à laquelle on a vite remédié une fois tout le monde installé! ;)

Bienvenue à Siquijor!

A cette heure tardive, la recherche d’une guesthouse va être assez marrante ! On laisse vite tomber la seule qui se trouve au port (décrépie et pas assez de place pour 4), direction San Juan ! Il faut prendre un jeepney qu’on partage avec 6 autres backpackers d’origine Tchèque ! Edna et Jéjé se retrouvent sur le toit ! Ça commence bien ! Info ou intox, le chauffeur nous annonce après 30 minutes de route que tous les hébergements sont pleins ! Il se met donc à faire la tournée des adresses qu’il connait afin de nous trouver une chambre (et sans doute prendre sa com) ! C’est ainsi qu’on débarque chez Chelle, à 1h30, où il reste un dortoir de 10 ! Les Tchèques n’ont pas l’air ravis mais on s’en fout ! Au final, on aura chacun nos chambres, dans un joli bungalow en bambou, avec salle de bain commune.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le petit déjeuner est servi sur la terrasse de Chelle, au milieu d’un jardin fleuri. Après négociation, on loue des scooters pour 4 jours, temps qu’on s’est laissé pour explorer l’île et souffler un peu ! Dès le 1er jour, on s’aventure sur les hauteurs pour admirer les points de vue, on teste les stands de brochettes en bord de route, on déguste une Bintang à San Juan devant l’océan et bien sûr, on cherche les belles plages ! Pas facile de trouver une plage de « carte postale » et après 2 tentatives infructueuses, on décide de tenter celle du Coco Grove Resort. C’est un énorme resort, à quelques kilomètres de notre guesthouse, qui ressemble plus à un château fort avec sa muraille et ses portes monumentales. D’ailleurs, l’accès à la plage par le resort est payant mais on trouve un petit chemin pour contourner les vigiles et les droits de parking ! La plage est très jolie mais là aussi : coraux, algues, poissons… c’est une réserve marine ! Pas top pour la baignade ! C’est tout de même un très bel endroit et le coucher de soleil y est magnifique ! On vous laisse en juger par vous-même! ;)

Apo Island : l'île aux tortues !

C’est à cette même adresse qu’on a réservé une sortie pour faire du snorkeling à Apo Island, un des meilleurs sites pour explorer les fonds marins aux Philippines ! Le départ a eu lieu 2 jours plus tard, avec l’équipe du Coco Grove et leur bateau en forme de sous-marin des temps modernes ! 1h à voguer sur les eaux bleues de Siquijor, avec un immense soleil, comme des aventuriers sur le pont de leur navire !! Apo apparaît alors, magnifique, sauvage, intacte… Puis le bateau fait le tour de l'île, et là c’est le drame ! Des dizaines d’autres bateaux ont jeté l’encre et déjà on aperçoit les gilets de sauvetage des touristes chinois flotter dans l’eau ! Sur la plage, c’est la bousculade. Il faut s’enregistrer et attendre qu’on nous attribue un guide qui va nous suivre toute la journée… Aucune liberté, on se marche dessus, les gens râlent… c’est la déception !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais les merveilles de la nature vont vite nous faire oublier ce chaos et nous éblouir : des tortues nagent tout autour, dans un jardin de coraux magnifique ! Sur leur carapace colorée, un petit poisson les suit à la trace, comme un nettoyeur ! Notre guide, un philippin surnommé Ben, super sympa, nous emmène à l’écart pour nous montrer plus de poissons et de tortues, au calme, loin des troupes. On comprend mieux pourquoi une telle règlementation quand on découvre que les touristes non éduqués (chinois en général) touchent les tortues et n’ont aucun respect pour la faune et la flore sous-marines. S’en suit un délicieux repas servi sur la plage de la petite crique occupée par l’annexe du Coco Grove Resort. Poisson, fruits exotiques, boisson comprise, on est des rois ! Dommage que l’eau cristalline soit si polluée ! Une touriste bienveillante s'est même lancé dans le ramassage des ordures sur la plage ! La deuxième plongée, plus loin du rivage, fût toute aussi belle et plus tranquille. On a remis le cap sur Siquijor après une petite session plongeons depuis le pont du bateau ! Cette expérience était magique mais elle reste trop encadrée et touristique à notre goût. C’est tout simplement connu, il faut donc en payer le prix !
 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une île pour faire un break !

Ce qu’on a aimé à Siquijor :

  • La tranquillité de l’île : si Apo est bien connue pour ses fonds sous-marins, Siquijor reste une petite île encore peu connue des touristes étrangers qui préfèrent les plages de Boracay ou de Palawan. Il y a un seul resort et seulement des petites guesthouses éparpillées pour recevoir une clientèle de routards. Pas de Macdo, pas de chaînes internationales, pas de bus de touristes! Là aussi, le développement touristique n’a pas marché on dirait au vu des traces d’aménagements abandonnés. On a l’impression d’avoir l’île pour nous ! Comme sur cette plage déserte où l’on a savouré tranquillement notre petite flasque de rhum arrangé préparé avec amour par Edna!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Les cascades de Cambugahay : On est loin de la jungle humide de Bohol ! Ici les paysages sont plutôt secs ! C’est une végétation de maquis et de cocotiers. Pourtant, l’intérieur de l’île offre des petits trésors dans des écrins de verdure comme les chutes de Cambugahay avec des grottes naturelles et une eau vert émeraude ! Le lieu est enchanteur, si bien qu’on y a passé plusieurs heures, à sauter et à explorer les grottes sous les cascades !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • Les gens et les soirées locales : vous pouvez compter sur la gentillesse des gens ! Du petit garagiste qui nous a réparé un pneu crevé à la tombée de la nuit pour 1€, au chauffeur de tricycle et aux employés de warungs pas toujours expérimentés, ils sont tous marrants et adorables ! On s’est beaucoup amusé à une soirée locale où les Philippins côtoient les touristes ! La musique était complètement décalée mais l’ambiance extra ! Chelle, notre hotesse, nous a fait beaucoup rire avec son chien Louis Vuiton et son goût pour le luxe français et la fête ! Cette philippine, mariée à un Allemand et décomplexée, profite de la vie et des avantages d’un train de vie occidental tout en partageant sa culture et sa joie de vivre avec les voyageurs de passage dans sa guesthouse !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce qu’on n’a moins aimé à Siquijor :

  • Difficulté de trouver une vraie belle plage pour se baigner (c’est pas pour faire les princes mais bon !) : soit le sable est vaseux, soit il est impossible de se baigner à cause du manque de profondeur et des coraux, soit elles sont occupées par les pêcheurs et leurs bateaux, soit elles sont payantes !! Le jour de notre départ, on a quand même trouvé la perle rare, à 2min de chez Chelle : derrière le JJ’s Guesthouse, la plage de sable blanc et de cocotiers qu’on avait tant désirée nous tendait les bras !
  • Le coût de la sortie snorkeling à Apo Island : sur les 3 ou 4 clubs de plongée, seul celui du Resort propose l’excursion sur Apo et le tarif est un peu excessif! Aucune possibilité de négocier, ils savent qu’ils ont le monopole !
  • L’éloignement des hébergements : ils sont concentrés vers San Juan hors il n’y a presque rien autour. Il faut compter environ 45 minutes de scooter pour pouvoir faire ses courses, trouver un distributeur, une station-service ou acheter un billet de bateau !

Quelques chiffres 

On a passé 4 nuits et 4 jours à Siquijor. Cette étape a été un vrai bonheur ! On s’y est vraiment senti bien. Voici les principales dépenses du séjour :

  • Bateau Bohol (Tagbilaran) – Siquijor (Larena) : 215PHP (4€) par personne
  • Chambre de 4 chez Chelle’s Guesthouse : 1400PHP soit 350PHP (6.50€) par personne par nuit
  • Location de scooters pendant 4 jours : 1400PHP soit 350PHP par jour
  • Sortie snorkeling à Apo Island (repas compris) : 1600PHP (30€) par personne(+ location palmes 130PHP/personne)
  • Repas et boissons : environ 20€ par personne pour 4 jours (1000+PHP)

backpackers San Juan warung jeepney guesthouse Chelle Cambugahay cascades bangka bateau snorkeling corail tortues plages Larena Asie Philippines îles Apo Siquijor plongée JJ guesthouse coco grove réserve marine Coco Grove Resort

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau