Thailande

Koh Lipe : un paradis sur Terre!

Notre dernière escale en Thaïlande sera sur une île ! Oui, mais laquelle ?! Difficile de choisir, il y en a tellement dans la mer d’Andaman, toutes plus belles les unes que les autres !... Après quelques mois de voyage, on se rend compte que nombreux sont ceux qui repartent déçus par leur expérience dans les îles, notamment les plus connues ! Pour éviter ça, on a suivi les conseils avisés de quelques voyageurs et on a opté pour un petit paradis isolé ! Son nom ? Koh Lipe !

 

Lire la suite

Railay, la perle de Krabi !

Après une pause très "nature" à Khao Sok, on repart direction la plage ! Mais pas n’importe laquelle : celle de Krabi ! Vous voyez les bateaux en bois amarrés sur des plages aux eaux turquoises avec des pitons karstiques en arrière-plan genre baie d’Halong ? Quand on pense Thaïlande, on pense tout de suite à ça !

Lire la suite

Dans la jungle de Khao Sok !

Dans le sud de la Thaïlande, il n’y a pas que des plages magnifiques ! Il y a aussi Khao Sok !! C’est un parc national recouvert de forêt vierge, entre Surat Thani et Phuket ! Montagnes de karst, lacs, grottes, cascades, gibbons… On veut justement passer quelques jours en pleine nature ! Ce parc est fait pour nous ! Cap sur Khao Sok !  

Lire la suite

Comme un poisson dans l'eau à Koh Tao !

En janvier, on avait volontairement évité le rush et les prix excessifs de la haute saison dans le sud et sur les îles ! Mais cette fois-ci, c’est notre tour !! Direction Koh Tao, « l’île de la Tortue », dans le Golf de Thaïlande ! Elle est connue dans le monde entier pour ses spots de plongée ! Voisine de Koh Phangan, l’île des « Fool Moon » parties, Koh tao est aussi une petite île paradisiaque et montagneuse à l’atmosphère dit-on relax ! Plage, snorkeling et peut-être même plongée, voilà ce qui nous attend !

Lire la suite

Bangkok round 2 : marchés et night life !!

Après avoir photographié des centaines de Buddhas en Thaïlande, exploré les contrées sauvages du Laos en moto, parcouru 2400 km de Sapa jusqu’au Delta du Mékong au Vietnam et admiré le lever du soleil à Angkor Wat, nous revoilà en Thaïlande !! Nouvelle escale à Bangkok, qu’on commence à bien connaître ! On s’y sent un peu comme chez nous ! ;) Ce deuxième séjour va nous permettre de découvrir la capitale autrement, sans faire les erreurs de touristes débutants que nous étions en arrivant et pendant le weekend !! Ça veut dire qu’on va pouvoir profiter des marchés, des sorties du week-end et faire du shopping comme les locaux !!! ;)

Lire la suite

Chiang Khong - Huay Xay : welcome to Lao!

On serait bien allé voir la vieille ville de Chiang Sean, au coeur du Triangle d'Or, mais le temps presse, il nous reste plus qu'un jour avant la fin du visa! Tant pis, on part à Chiang Khong, ville de transit pour passer au Laos. 2h30 de trajet et 65 baht plus tard, nous voilà débarqués au bord du Mékong pour la dernière étape de notre périple Thaïlandais! Petite ville commerçante, sans grand intérêt. La rue qui longe le Mékong offre une vue sympa. On trouve encore des appareils de gym!! Sur les conseils d'un vieux Français rencontré dans le bus, on se rend à la guesthouse Baanrimtaling dans laquelle sa femme est cuisto, avec vue sur le Mékong! Le lit est indiscutablement le meilleur de tout le séjour!! Et en plus, il est fait comme chez nous, avec draps et couverture!! Sourire Pas besoin de ventilo, il fait bien frais la nuit! Et la cuisine est bonne!

Lire la suite

Dans les montagnes de Chiang Rai

Avant de quitter Chiang Mai, on visite le Wat Doi Suthep, l'un des temples les plus sacrés du pays, perché sur une colline à 13km de la ville. Les songtéos partent de l'université de Chiang Mai (50 baht par personne). Un imposant escalier avec 2 grands naga verts (serpents) permet d'accéder au site, payant pour les étrangers (30 baht). Des petites filles Akha en costume traditionnel attendent la pièce. Une foule de touristes asiatiques se presse à l'intérieur pour prier. Puis on récupère nos sacs à la guesthouse et Oh un guide Lonely Planet de la Thaïlande tombe du ciel (probablement oublié comme le mien!). Édition 2012 en anglais mais qu'importe, ni vu, ni connu, on l'embarque!! ;)

Direction Chiang Rai, aux portes du Triangle d'Or. C'est la région délimitée par les frontières de la Thaïlande, du Laos et du Myanmar (ex Birmanie). Elle était le centre du commerce de l'opium mais les champs de pavots ont été remplacés par des plantations de thé et de café et aujourd'hui l'histoire de l'opium se raconte dans les musées de Chiang Sean. On arrive à Chiang Rai vers 20h30, après environ 3h de bus. On trouve une chambre assez tard à la Chook Dee Guesthouse (300 baht, salle de bain commune) qui fait aussi bar reggae! Peintures fluos, ambiance hippie!! Le night bazaar est à 2 pas, on dîne sur une grande place très fréquentée pour moins de 2€! Le lendemain, visite du Wat Rang Khun ou White Temple. On tombe sur un combat de coqs! Pas de sang mais les plumes volent dans l'arène! Les propriétaires bichonnent les volailles avant le combat. C'est très populaire en Asie. Le temple date de 1997, certains bâtiments sont encore en construction. D'un blanc étincelant et incrusté de morceaux de miroirs, c'est un farfelu mélange de symboles bouddhiques et de références modernes comme des crânes, des mains jaillissant du sol et même des peintures représentant des évènements ou films récents (crash sur les Twin Towers, Matrix, Superman, les Mignons...)! L'architecte a sacrément craqué!!

Après le tour des principaux temples de la ville (Wat Phra Sing et Wat Keaw, petits frères des temples du même nom à Chiang Mai), on fait un stop à l'office de tourisme qui nous indique un coin tranquille au bord de la rivière pour boire un café. On se rend donc au Melt in Your Mouth en fin d'après-midi, un salon de thé de style colonial! La classe! Le soir, on retourne au night bazaar pour manger un "Hot pot", comprenez une fondue chinoise quoi!! Le pot en terre cuite, les braises, le petit bouillon qui va bien et on fait cuire crevettes, choux, calamars, basilic et champignons dedans!! Trop bon!!

Lire la suite

Trek à Chiang Mai

On arrive à Chiang Mai un dimanche soir : le jour du Sunday walking market! Parfait!! On y court malgré les 9h de route qu'on vient de cumuler depuis Umphang! C'est le plus gros de la région! Les stands colorés s'étalent dans plusieurs rues et même dans l'enceinte des temples! On fait des emplettes et on déguste de bons petits plats! La visite de la ville et de ses temples nous occupe une journée entière! On en profite aussi pour faire notre première lessive!! 50 baht (1€) le kilo à la guesthouse. C'est plutôt 30 dans les laundry en ville mais bon! Depuis le début, on n'a pas vraiment ressenti le tourisme de masse, on était même parfois les seuls touristes dans certains coins. Là, c'est flagrant! Des rues entières de guesthouses et d'agences de voyage, des étrangers à tous les coins de rue. C'est la deuxième ville du pays et l'affluence de touristes est liée à l'offre importante de treks et activités dans la région (rando, éléphants, rafting...). On décide de se lancer dans un trek de 2 jours avec nuit dans un village Karen (minorité ethnique), avec transport et repas compris. La formule "touristique" nous coûte 1400 baht chacun soit 31€ (la formule "non touristique" est soit disant hors des sentiers battus, sans touristes et coûte le double minimum!!).

 

Lire la suite

Into the wild à Umphang!

Après Sukhothai et ses ruines imposantes, on souhaite rejoindre le petit village de Umphang dans les confins Ouest de la Thaïlande pour y faire un trek. Il faut passer par Tak puis Mae Sot et prendre un songthaew, seul moyen pour rejoindre Umphang. Le trajet est long et comme on a peur de rater le dernier, on décide de passer la nuit à Mae Sot. Escale sans grand intérêt si ce n'est les burgers de Famous Ray's! Faits maison à la sauce Thaï! Excellents!! Le lendemain matin, les sacs sont chargés sur le toit, on attend que le songthaew se remplisse et on décolle! On sait qu'il y a 165km et qu'il faut 5h!! C'est la route aux 1219 virages! Non seulement ça tourne dans tous les sens mais en plus le chauffeur s'arrête régulièrement pour fumer une clope ou acheter à bouffer! On remarque aussi que ces taxis collectifs partent toujours sans carburant! Ils font le plein 5 minutes après avoir démarré, c'est un concept!! Donc on a mis plus de 5h! Les paysages sont superbes et les arrêts permettent de se dégourdir les jambes!

 

Lire la suite

Les vestiges de la plaine centrale

Avant de quitter Kanchanaburi, on fait un petit tour au Pont de la rivière Kwai! Ça serait dommage de partir sans le voir, même si sa réputation est un peu surfaite! La ligne de chemin de fer d'époque est bien là, et les touristes aussi! On en profite pour se replonger un peu dans l'histoire (construit par des travailleurs forcés et des prisonniers de l'armée Japonaise pendant la 2nde Guerre Mondiale).

Étape suivante : Ayutthaya. Le minibus nous dépose au bord de la 4 voies! Comme on a toujours peur de se faire arnaquer par les taxis, on part à pieds, convaincus que le centre est à 2 pas! Raté, il est à 5km!! Il est 20h30, on tente de faire du pouce et ça marche direct! Une voiture avec 4 jeunes nous emmène dans le centre. On trouve une guesthouse juste à côté des temples, pratique pour les visites du lendemain! Le quartier ne nous emballe pas trop, c'est désert et un peu glauque! On décide de ne rester qu'une journée pour voir 3 temples (sur une quinzaine!) dont le Wat Mahathat avec la tête de Bouddha enfouie dans les racines d'un arbre. Les vestiges sont étonnants, l'atmosphère intrigante. Il y a une école à côté du parc historique, les gamins se pressent autour des chariots de snack et jouent à la pétanque!! Si si, un héritage du passé surement! Un tuk-tuk vient nous chercher à la guesthouse pour nous amener à la gare de bus. Le Petit Futé a eu envie de prolonger le séjour, il y est resté!! Déçu

Lire la suite

Comment on se déplace et où on dort en Thaïlande?

A mi parcours de notre séjour en Thaïlande, faisons un point sur les transports et hébergements qu'on a testés! Ça va en faire rire plus d'un!

Le moyen de transport le plus utilisé en Thaïlande est le bus. On a pris 3 catégories de bus:

- les minibus : ils relient des villes sur des courtes distances (2h30 maxi). On paye à bord généralement. Equipés de 9 places et climatisés, on met les sacs où on peut! Ils sont rapides mais il faut serrer les fesses! Conduite ultra sportive! Ils téléphonent en conduisant, dépassent par la droite ou la gauche, frôlent les autres véhicules, klaxonnent à tout va... bref ils roulent comme des tarés!

- les bus longues distance : type cars de voyage (VIP, 1ère et 2nde classe), les bagages sont en soute. Les bus VIP ont des couchettes pour les trajets de nuit. On n'a pas encore eu ce plaisir! Petite musique d'ambiance Thaï! Niveau conduite, c'est un peu comme les minibus! Mais on est mieux installé! 

- les bus locaux : là c'est le folklore! D'un autre âge (années 60? 70?), intérieur chromé, plancher en bois, ventilateur au plafond! D'ailleurs ça sert pas à grand chose vu qu'ils roulent les portes ouvertes!! C'est plus simple pour la montée et la descente des passagers (et des marchandises)!!! Il faut sauter du ou dans le bus très vite! Ils transportent aussi bien des personnes que des sacs, des poulets, des fleurs... A l'ancienne, une femme reste debout et gère les encaissements, les arrêts et déchargements!

 

Lire la suite

Au fil de la rivière Kwai

Après 3 jours sur notre île, il est temps de remonter vers le Nord. Ça veut dire 10h de route jusqu'à Bangkok! On prend le dernier bateau à 14h puis un bus de nuit à Ranong. Arrivée à Bangkok à 5h15. On a très envie de voir des parcs et des chutes d'eau! La région de Kanchanaburi à l'Ouest est réputée pour ça! Un minibus nous y dépose à 8h30. La ville est bordée par la rivière Kwai et son fameux pont! On trouve refuge au Sugar Cane, une guesthouse au bord de la rivière. Il y a des chambres sur l'eau mais on prend un bungalow à 300 baht (6,70€) avec salle de bain privée et eau chaude! On a même une chasse d'eau, trop contents (voir l'article suivant)! Rigolant La nuit dans le bus n'a pas été spécialement reposante (pas de couchettes) du coup on est un peu KO. On décide donc de profiter de la journée pour se reposer et faire une balade dans le quartier. La ville de Kanchanaburi n'a pas grand intérêt si ce n'est qu'elle est le point de départ pour des excursions dans les parcs nationaux environnants.

Le lendemain, départ à 7h30 pour le parc de Sai Yok! La journée va nous réserver de belles surprises mais elle commence par 1h d'attente à la gare puis 2h de bus en plein courant d'air, au milieu des marchandises!! Le trajet à lui seul est dépaysant! Le bus nous dépose au bord de la route, à 3km du parc, mais on ne le savait pas jusqu'à ce que des gens sympa nous prennent en voiture! Aom est Thaïlandaise, Christian lui est Suisse d'origine Guadeloupéenne, du coup on parle French et English! Non seulement ils nous conduisent au parc mais ils nous proposent de les suivre visiter la région!! On a trop de chance! Après le parc Sai Yok (200 baht par personne), on découvre le parc Khao Laem et d'autres chutes d'eau, puis un temple avec un énorme Bouddha couché! Il y a des statues dorées de chaque côté de la route, un moine veille sur elles on dirait. Il me fait signe de m'approcher et là, je me retrouve à genoux à me faire bénir avec un rameau (voir album Kanchanaburi)!

Lire la suite

Koh Phayam la sauvage!

Dans le minibus au départ de Prachuap Khiri Khan, on fait la connaissance de Sofia, une Autrichienne de 20 ans faisant route seule vers la Malaisie. En plus d'être courageuse (on était impressionné et on se rend compte qu'il y a pas mal de voyageurs solitaires), elle est super sympa! En discutant de notre itinéraire, on se demande si c'est une bonne idée d'aller à Koh Tao : île magnifique mais très très touristique, chère et très prisée pour la plongée. On n'en fait pas ni l'un ni l'autre (du moins pour l'instant!) et les endroits bondés de touristes, on préfère éviter... Sofia quant à elle va à Koh Chang ou Koh Phayam, petites îles sur la côte ouest. Accessibles depuis Ranong, elles sont encore peu développées sur le plan touristique et donc beaucoup plus abordables. Les paysages ont l'air top, le Petit Futé en dit du bien, on se laisse convaincre!!! On arrive donc tous les 3 à Ranong où on passe la nuit pour prendre le premier bateau à 9h30! Un taxi collectif appelé Song téo nous ramasse le lendemain matin devant l'hôtel et nous conduit jusqu'à l'embarcadère, à 5 km du centre. C'est là que nos chemins se séparent, on embarque pour Koh Phayam et Sofia pour Koh Chang!

A l'arrivée sur Koh Phayam, on s'apperçoit qu'il n'y a pas de voiture mais que des scooters! Les 2 baies principales, Ao Khao Kwai au nord et Ao Yai au sud, proposent des hébergements type bungalows (genre en bambou, sur pilotis, on en rêvait!!). On suit les conseils de Sofia et on se fait amener à Khao Kwai en scooter par des habitants! Les bungalows avec vue sur la plage sont assez chers! Après un petit tour d'horizon, on en dégote un à 500 baht la nuit (11€) chez Goldkey Bungalows, tenus par une Thaïlandaise et son ami Italien! On aime l'ambiance conviviale, le cadre verdoyant et le petit puppie blanc, trop mignon, No Name!! En plus ils ont un cuisinier hors paire!

 

Lire la suite

Prachuap Khiri Khan : étape vers le Sud!

Après Bangkok, notre plan était de descendre au Sud et prendre le bateau pour l'île de Koh Tao.

On a fait étape à Petchaburi, la ville aux 40 temples! C'est aussi là qu'on a vu nos premiers singes!  
"Thom", propriétaire d'une guesthouse en ville et ancien guide de randonné, est venu nous chercher en voiture au bar où nous avions demandé une adresse pour dormir! Le personnel super sympa avait appelé pour nous! La guesthouse est simple mais pas chère (240 baht la nuit : 5,33€!), avec un resto réputé (plats Thaï à 50 ou 60 baht!). Il y a des temples partout! On en a vu une petite quinzaine je pense. Sur la colline Khao Wang qui abrite un fameux palais: des singes par centaines! Tous plus gloutons les uns que les autres à force d'être gavés par les touristes! Pas si mignons que ça : je me suis faite arracher la bouteille d'eau des mains par l'en d'entre eux! Il attendait qu'on détourne notre attention et en 2 secondes, la bouteille était ouverte! Ironie du sort, je lisais les consignes de sécurité du parc à ce moment là! Déçu


 

Lire la suite

4 jours à Bangkok : le bilan

Voici ce qu'on retiendra de notre séjour dans la capitale :

- Bangkok est immense et le réseau de transport en commun très restreint! Seulement 1 ligne de métro souterraine, 2 aériennes et 1 ligne de train pour l'aéroport! La ville est sillonnée de canaux ce qui empêche de développer le réseau souterrain, et d'enterrer les cables électriques aussi!! Ca donne un joyeux sac de noeuds (voir l'album Bangkok)! Les gens se déplacent donc surtout en bateau, taxi et tuk-tuk! On a préféré le bateau car c'est le moins cher et la vue est agréable mais on est vite serré! Les tuk-tuk nous accostent 20 fois par jour! On en a pris quelques uns pour le fun et parce que c'est pratqiue, ils sont partout!!

- La cuisine de rue! Il y a des chariots à chaque coin de rue et ils travaillent nuit et jour! Des soupes de nouilles aux brochettes de poulet ou crevettes, en passant par le poisson ou le riz collant (au lait de coco), on trouve de la nourriture à toute heure dans la rue et les gens mangent tout le temps! Il n'y a pas vraiment d'heure pour les repas, ils s'arrêtent pour acheter les plats à emporter ou mangent sur place, sur des tables et des tabourets posés ça et là.

 

Lire la suite

Bangkok, nous voilà!

Le périple commence le 29/12/14 ! Arrivée à Bangkok à 12h30 heure locale, 28°C!

Après un marathon de 2h pour passer le contrôle des passeports et récupérer nos bagages à l'aéroport gigantesque Suvarnabhumi, on saute dans le train pour rejoindre le centre ville! Une fois au terminus, on a beaucoup de mal à trouver le bus indiqué! Au bout d'une heure, on prend un taxi qui nous dépose à notre guesthouse à 16h30!! Ouf! Elle est en bois, de style traditionnel thaï, dans une rue calme, on est ravi! Petite chambre avec air-conditionné, salle de bain privée et eau chaude (précision importante car ce n'est pas tout le temps le cas! Je développerai les particularités des hébergements plus tard, c'est intéressant!). Finalement, une chambre ventilée aurait suffit, la clim nous a filé la crève!!

 

 

Lire la suite