Dans les montagnes de Chiang Rai

Avant de quitter Chiang Mai, on visite le Wat Doi Suthep, l'un des temples les plus sacrés du pays, perché sur une colline à 13km de la ville. Les songtéos partent de l'université de Chiang Mai (50 baht par personne). Un imposant escalier avec 2 grands naga verts (serpents) permet d'accéder au site, payant pour les étrangers (30 baht). Des petites filles Akha en costume traditionnel attendent la pièce. Une foule de touristes asiatiques se presse à l'intérieur pour prier. Puis on récupère nos sacs à la guesthouse et Oh un guide Lonely Planet de la Thaïlande tombe du ciel (probablement oublié comme le mien!). Édition 2012 en anglais mais qu'importe, ni vu, ni connu, on l'embarque!! ;)

Direction Chiang Rai, aux portes du Triangle d'Or. C'est la région délimitée par les frontières de la Thaïlande, du Laos et du Myanmar (ex Birmanie). Elle était le centre du commerce de l'opium mais les champs de pavots ont été remplacés par des plantations de thé et de café et aujourd'hui l'histoire de l'opium se raconte dans les musées de Chiang Sean. On arrive à Chiang Rai vers 20h30, après environ 3h de bus. On trouve une chambre assez tard à la Chook Dee Guesthouse (300 baht, salle de bain commune) qui fait aussi bar reggae! Peintures fluos, ambiance hippie!! Le night bazaar est à 2 pas, on dîne sur une grande place très fréquentée pour moins de 2€! Le lendemain, visite du Wat Rang Khun ou White Temple. On tombe sur un combat de coqs! Pas de sang mais les plumes volent dans l'arène! Les propriétaires bichonnent les volailles avant le combat. C'est très populaire en Asie. Le temple date de 1997, certains bâtiments sont encore en construction. D'un blanc étincelant et incrusté de morceaux de miroirs, c'est un farfelu mélange de symboles bouddhiques et de références modernes comme des crânes, des mains jaillissant du sol et même des peintures représentant des évènements ou films récents (crash sur les Twin Towers, Matrix, Superman, les Mignons...)! L'architecte a sacrément craqué!!

Après le tour des principaux temples de la ville (Wat Phra Sing et Wat Keaw, petits frères des temples du même nom à Chiang Mai), on fait un stop à l'office de tourisme qui nous indique un coin tranquille au bord de la rivière pour boire un café. On se rend donc au Melt in Your Mouth en fin d'après-midi, un salon de thé de style colonial! La classe! Le soir, on retourne au night bazaar pour manger un "Hot pot", comprenez une fondue chinoise quoi!! Le pot en terre cuite, les braises, le petit bouillon qui va bien et on fait cuire crevettes, choux, calamars, basilic et champignons dedans!! Trop bon!!

Chiang Rai est une ville tranquille, détendue. C'est la première fois qu'on entend des cloches sonner et ce n'est pas une église, c'est la Clock Tower! Munis du plan de la région récupéré à l'Office de Tourisme, on loue un scooter et on part 2 jours en vadrouille, avec les casque cette fois! En chemin, on s'arrête à une source d'eau chaude qui jailli à 90° et s'écoule dans des bassins à température décroissante. Ca sent l'oeuf, et pour cause! Des gens font cuire des œufs directement dans l'eau de la source!! La route n'en fini pas de tourner, de monter et de descendre! On arrive enfin à Mae Salong, petit village à majorité chinoise sur une crête. On trouve une chambre à 100 baht la nuit (la moins chère de tout le séjour!!) puis on repart visiter une plantation de thé. Un doux parfum est omniprésent, c'est celui des fleurs de thé! Après une petite dégustation chez le producteur (on apprend qu'il faut rincer le thé avant de le laisser infuser), on repart vers le marché pour acheter à manger : amandes grillées et patates douces cuites au BBQ! Elles ont un délicieux goût de châtaigne! Encore quelques kilomètres et quelques virages pour grignoter notre casse-croûte et admirer la vue du Wat Santikhiri avec sa pagode géante! Le soir, à Mae Salong, une fête chinoise anime notre repas: tambours, chants et pétards retentissent toute la soirée. Notre hôte nous explique que ce sont des funérailles!! Je comprends alors mieux le geste qu'un monsieur m'a fait dans l'après-midi, du genre "zigouillé" avec la main devant le cou lol!!

 

Le lendemain, on part voir la Doi Tung Royal Villa, résidence de la défunte mère du roi. Le trajet dans les montagnes est interminable! On se perd sur des routes-chemins à moitié goudronnées! C'est tape-cul et ça peine en côtes!! Mais les jardins et la villa en valent la peine! 90 baht par personne et par site. Il y a des fleurs du monde entier! La visite de la villa se fait avec un audioguide, l'histoire est passionnante! De style Suisse et Lanna (ancien royaume du Nord), la villa ressemble à un chalet et abrite les appartements de la princesse Mère et de sa petite-fille qui y séjourne encore parfois. Ses créations et ses objets personnels y sont exposés dont des boules de pétanque Obut! Et oui, c'est la mère du roi qui a introduit le jeu en Thaïlande (elle a vécu dans plusieurs pays d'Europe, notamment la Suisse)! Les montagnes du Doi Tung et les jardins fleuris donnent à l'endroit une atmosphère zen!!  

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (1)

Sistou
  • 1. Sistou | 02/02/2015
Le coup du guide qui tombe du ciel me rappelle vaguement quelque chose ! N'est-ce pas Mathilde ? ;)

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau