A la rencontre des ethnies des montagnes !

Sapa est une étape incontournable dans le nord du Vietnam! C’est là que se trouvent les plus belles rizières en terrasse du pays, au cœur des montagnes peuplées par les minorités H'mong, Dzao, Dzay et Tay. C’est aussi une station d’altitude bondée de touristes étrangers et notamment chinois venus faire un trek ou s’oxygéner pendant les vacances ! Comme on vous le disait dans l’article précédent, tout le Nord est sous la pluie, excepté Sapa ! On fait donc confiance à la météo et on met le cap sur les montagnes !

Tam Coc – Hanoi – Lao Cai – Sapa : Le parcours !

Vous l’aurez compris, le trajet n’est pas direct pour ceux qui voyagent en mode petit budget, comme nous ! Passage obligé par la capitale Hanoi (bus depuis Tam Coc, 100 000VND soir 4€), puis train jusqu’à Lao Cai ou bus jusqu’à Sapa. On opte pour le train de nuit qui apparemment est économique et très plus utilisé. Il y a 2 catégories de sièges et 2 catégories de couchettes! On prend 2 places « soft seat », plus confortables que les « hard seat »,  et 2 fois moins chers que les « soft sleep » ! Vous nous suivez ?!! Ça nous revient à 190 000 VND chacun (environ 8€). Pour une « 1ere classe », le confort est relatif !! Bêtes et disciplinés, on reste assis l’un à côté de l’autre alors que tous les vietnamiens prennent 2 sièges pour roupiller à l’aise ! A chaque arrêt, le contrôleur rallume les lumières que les passagers ré-éteignent après lui! Au terminus à Lao Cai, à 6h du matin, une horde de chauffeurs de minibus nous tombe dessus ! Attention les arnaques ! On nous réclame 150 000 VND par personne ! C’est excessif, surtout qu’un peu plus loin, d’autres touristes ne payent que 50 000 VND (2€)!! Du coup on s’installe avec eux et on paye le « vrai prix » ! Seulement voilà, personne n’a eu le même tarif dans le bus et les autres passagers lésés se révoltent ! Du jamais vu ! Finalement, ils abandonnent leur cause perdue (les vietnamiens sont corriaces!) ! Avec notre tarif « préférentiel », on se demande si on ne va finir au bord de la route ! Heureusement, le bus s’arrête bien à Sapa, ouf !! On négocie une chambre à 8$ pour 1 nuit car le lendemain, on compte bien faire un trek !

L’organisation du trek :

Pas question de faire un trek avec des centaines de touristes à la queue-le-le! Avec un budget de 25$ par personne pour 2jours/1nuit, c’est ce qui nous attend si on passe par une agence !! On espère trouver une assos ou une formule alternative plus authentique ! A peine sortis dans la rue, un groupe de jeunes femmes H’mong nous accoste, en costume traditionnel avec leurs enfants sur le dos ! Mu, la chef de file, nous propose, dans un anglais impeccable, un trek à l’écart des foules, en homestay chez elle ! Elles ont des bouilles sympathiques et même un petit carnets de recommandations mais on ne sait pas si c’est sérieux et on préfère se renseigner un peu. Indécis, on continue notre route mais elles nous suivent partout, discrètement !! Après une petite balade bien agréable en ville avec les montagnes en toile de fond, on se rend à l’office de tourisme et dans une agence où les treks sont plus chers ! Mu est encore là ! Finalement on accepte sa proposition, non sans crainte tout de même ! Son tarif est plus élevé mais elle accepte de baisser à 25$ par personne. Rdv le lendemain matin à 9h devant l’église !    

2 jours/1 nuit avec les ethnies !

On ne sait pas trop dans quoi on s’embarque mais à 9h, la cousine de Mu nous retrouve sur le parvis de l’église, avec son petit garçon sur le dos ! 2 allemandes se joignent à nous pour la journée. Mu quant à elle, attend d’autres participants. Pour le côté individuel, c’est rapé, mais ça nous rassure quand même de ne pas être seuls ! ;) Tout au long de la journée, on grimpe à travers les montagnes et les villages H'mong et Dzao ! Il fait une chaleur terrible, la météo disait vrai !! On est seuls dans un décor somptueux, au-dessus de la vallée et des rizières ! A l’heure du déjeuner, on se retrouve tous chez Mu pour un grand repas collectif, préparé par son mari ! Chez les H’Mong, les hommes s’occupent du foyer et du bétail tandis que les femmes font du business en ville. C’est l’occasion de déguster des plats traditionnels (tofu, morning glory, porc fumé…) et l’alcool de riz local! Cédric, un français de St Etienne (mes racines!) et Katy, une allemande, très sympas, nous ont rejoints ! Dans le village, les maisons en bois sont éparpillées autour des champs. Chacune a son arrivée d’eau grâce à la source en amont ! Les WC sont dans un cabanon à l’extérieur et la salle de bain, à la source! Le brouillard tombe dans la vallée! Pendant qu’on admire le spectacle, on est pris dans des nuages de vapeur qui nous envahissent et disparaissent en quelques secondes ! Impressionnant !

A la tombée de la nuit, 2 américains débarquent chez Mu: Kevin et Morgan ! Le repas, aussi copieux que le déjeuner, est encore bien arrosé d’alcool de riz ! La soirée, riche en discussions, se poursuit par des parties de cartes jusqu'à tard ! Mu, son mari et leurs 3 enfants dorment dans la même chambre tandis qu'on se partage les 3 autres couchages à 6 : des lits de paille recouverts d'une natte avec des couvertures qui pèsent un âne mort! Le lendemain matin, c’est pas la grande forme ! 4 malades sur 6, ça sent l’intoxication alimentaire ! Après un fried rice et un café au lait, Mu nous fait essayer leurs tenues traditionnelles, un peu petites pour nous ! Séquence rigolade ! Puis on se remet en chemin à travers les rizières et les villages, en essayant de profiter au maximum malgré les petits désagréments intestinaux ! Je discute longuement avec Mu des coutumes H’mong, elle est aussi curieuse que moi ! Un vrai boute-en-train! Après une bonne demi-journée de marche, le trek s’achève en moto pour rentrer à Sapa ! On décide de passer une nuit à Sapa pour se remettre de nos émotions avant de rejoindre Hanoi ! On est complètement tombés sous le charme de Sapa et de ses adorables femmes H’mong! La solution « hors-pistes » avec Mu était vraiment un bon plan, même si on en a douté au début ! On a trouvé ce qu’on était venus chercher : nature et authenticité !  

Dzao H'mong peuples montagnards homestay trekking trek minorités villages ethnies montagnes Vietnam Sapa Lao Cai rizières en terrasse

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau